Actualités stagiaire-entreprise

91 % des recruteurs français prévoient d’embaucher en 2022

, par Nathan Rayaume

Monster affirme dans une récente étude, que 91 % des recruteurs envisagent d’embaucher en 2022. Une prévision en hausse par rapport à l’année dernière.

Avec le dynamisme du marché de l’emploi, 91 % des recruteurs français prévoient d’embaucher en 2022, contre 82 % l’année dernière. Parmi eux 34 % projettent de créer des nouveaux postes, 57 % anticipent des renouvellements d’équipe et prévoit de recruter pour des postes existants. Cet optimisme sur les créations de postes se déclinent en fonction de la taille de l’entreprise. 35 % des grandes entreprises prévoient de recruter davantage de nouveaux postes et 61 % des PME se préparent davantage à des départs et à devoir recruter pour remplacer leurs équipes. Malgré les incertitudes liées au contexte sanitaire et aux changements permanents dans les organisations, la majorité des recruteurs (89 %) affiche un optimisme certain sur sa capacité à trouver le talent adéquat.

A lire aussi : Après-crise : les nouvelles attentes des recruteurs

Des préoccupations différentes selon la taille de l’entreprise

Si 33 % des recruteurs français s’attendent à faire face à des attentes salariales disproportionnées face aux réalités du marché et les contraintes de leur structure, cette préoccupation est encore plus prégnante chez les recruteurs des PME (39 %). Entre guerre des talents et stratégies d’attractivité, les salaires deviennent centraux pour ces entreprises de taille moyenne. En revanche, pour les recruteurs dans les grandes entreprises, la principale inquiétude porte pour 42 % sur l’évaluation des compétences transférables en fonction du type de poste qu’ils recrutent. Leur seconde préoccupation concerne la concurrence accrue avec d’autres entreprises pour recruter les talents (34 %), preuve de la forte tension existante pour certains profils sur le marché du travail.

« Les deux ans de crise sanitaire ont durablement modifié le monde du travail et les métiers des RH. De nouveaux défis ont émergé et impactent considérablement les pratiques des professionnels des RH. Nous sommes rentrés dans une ère de grande adaptabilité pour faire face aux attentes des candidats et des salariés », relève Romain Giunta, directeur marketing de Monster France. « Les recruteurs montrent néanmoins une grande confiance pour cette nouvelle année, preuve d’un marché de l’emploi dynamique et de professionnels qui ont fait preuve de résilience : la clé pour une année sereine et réussie », conclut-il.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème