Événements carglass-technicien vitrage

Pour 62 % des Français, il est possible de faire carrière sans diplôme

, par Camille Boulate

Une étude menée par Carglass démontre que 44 % des Français estiment qu’il est impossible de trouver un emploi sans diplôme. Pour autant, 47 % assurent que les qualités personnelles sont essentielles. Décryptage.

Si le diplôme reste important aux yeux des Français et des recruteurs, les mentalités tendent à évoluer. Carglass a voulu sonder les Français et vient de publier les résultats d’une enquête concernant l’accès à l’emploi sans aucun diplôme. Réalisée sur plus de 1 000 personnes, cette étude pointe que 44 % des interrogés estiment qu’il est impossible de trouver un emploi sans expérience ni diplôme. “Cela signifie que plus d’1 Français sur 2 estiment que c’est possible. C’est un chiffre rassurant et cela montre que les mentalités évoluent”, confie Stéphanie Fallas, directrice du leadership et de l’engagement chez Carglass. Dans le détail, les domaines les plus accessibles restent les secteurs des services aux particuliers (63 %), du commerce/vente (57 %) et du BTP/construction (54 %).

 

Qualités

47 % des Français estiment que les qualités personnelles sont primordiales pour décrocher un emploi sans avoir de diplôme. Suivent l’expérience professionnelle (38 %) et une certification telle qu’une validation des acquis de l’expérience (15 %). Plus de 6 Français sur 10 estiment toutefois qu’il est possible de faire carrière sans aucun diplôme. Pour décrocher un emploi, être curieux et motivé seraient les premières qualités à posséder selon les trois quarts des répondants. La flexibilité et avoir le sens du service sont également des qualités citées par 1 Français sur 2. “C’est plutôt bon signe de voir que le diplôme ne fait pas tout et qu’il y a une vraie prise de conscience sur les soft skills”, estime Stéphanie Fallas.

 

À LIRE AUSSI

Ils ont décroché un emploi sans diplôme 

 

Projet

Enfin, 88 % Français estiment que les métiers ne nécessitant pas de diplôme ne sont pas assez valorisés. Pourtant, selon Stéphanie Fallas, “cela ne veut pas dire que ces métiers ne nécessitent pas de compétences techniques, au contraire. C’est notamment le cas du métier de technicien de vitrage chez Carglass, développe-t-elle. Pour valoriser ses collaborateurs, l’enseigne organise chaque année le Best Of Belron, championnat de France de remplacement de pare-brise. “C’est un moyen d’identifier des collaborateurs qui sortent du lot et de valoriser leur savoir-faire technique. L’année dernière, notre finaliste de la compétition internationale, est par exemple devenu chef de centre”, détaille Stéphanie Fallas. Selon elle, il est essentiel d’intégrer les équipes dans un projet d’entreprise car, de plus en plus, “les jeunes générations ne rejoignent pas une société pour y faire carrière mais davantage pour l’expérience, apprendre et se développer. C’est d’ailleurs toute la complexité du marché aujourd’hui : on n’attire plus les candidats avec un CDI et un salaire, mais plutôt parce qu’on leur offre un projet et des perspectives d’évolution intéressantes.”

Avatar

Camille Boulate


Sur le même thème