Événements reb-Stepstone-Recherchedemploi-2018

Recherche d’emploi : 40 CV à envoyer avant de décrocher un poste

, par Camille Boulate

Selon une étude réalisée par StepStone, site dédié au recrutement, il existe un poste pour trois candidats en France. Seuls 16 % affirment être contactés après avoir postulé à une offre d’emploi…

Postuler en masse serait la solution pour trouver un emploi. C’est ce que démontrent les résultats de l’étude menée par StepStone auprès de 15 000 personnes en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. Le constat est sans appel : 84 % des candidats français indiquent ne jamais recevoir de réponse de la part des entreprises pour lesquelles ils ont postulé. Seulement 5 % d’entre eux ont décroché un premier entretien d’embauche et 2,2 % sont en plein processus de recrutement.

 

 

Le jobboard plébiscité

L’ensemble des répondants indiquent utiliser un jobboard généraliste pour postuler. Les réseaux sociaux sont également plébiscités par plus d’un tiers des candidats (32 %) tandis qu’ils sont 55 % à utiliser les sites d’emploi spécialisés, où l’offre est plus ciblée. En général, 80 % des candidats utilisent 5 sites différents pour postuler. Persévérer reste le maître-mot de la recherche d’emploi. Pour décrocher, en moyenne, deux entretiens, les candidats indiquent avoir postulé à une vingtaine d’offres. Pire encore, ils estiment avoir envoyé 40 CV pour décrocher un poste.

 

 

Quid de nos voisins ?

En Allemagne, les recruteurs semblent plus disposés à répondre aux candidats puisqu’ils sont 53 % à recevoir systématiquement une réponse suite à l’envoi de leurs CV. Par ailleurs, ils estiment avoir postulé à une dizaine d’offres pour décrocher un job. Alors que les Allemands n’utilisent que deux plate-formes dans le cadre de leur recherche, en Belgique et aux Pays-Bas les candidats en plébiscitent plus de 6. Par ailleurs, 45 % des Belges sont présents sur les réseaux sociaux contre 58 % au Pays-Bas et 19 % en Allemagne. En revanche, 75 % des candidats belges ne reçoivent aucune réponse de la part des entreprises contre 64 % des Néerlandais.

 

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème