Marché de l'emploi emploi

Chômage : une stabilité globale, mais un sous-emploi en hausse

, par Marie Roques

Dans sa dernière étude, l’Insee constate que le taux de chômage est resté stable au deuxième trimestre en France. Pour autant, il augmente chez les 50 ans et plus. De la même manière, le sous-emploi progresse.

 

Au deuxième trimestre 2015, le taux de chômage se maintient à 10,3 % de la population active en France, selon l’Insee. En Métropole, ce chiffre atteint 10 % soit 2,9 millions de chômeurs.

 

Les seniors en première ligne

Il diminue légèrement chez les jeunes et les 25-49 ans, mais augmente chez les personnes âgées de 50 ans et plus. Sur un an, le taux de chômage augmente de 0,3 point en métropole.
Parmi les personnes inactives au sens du BIT, 1,5 million de personnes souhaitent un emploi sans être comptées comme chômeurs. Au deuxième trimestre 2015, leur nombre baisse par rapport au trimestre précédent, mais il augmente de 126 000 sur un an.

 

Le sous-emploi progresse

Sur cette même période, 6,6 % des personnes en emploi sont en situation de sous-emploi, soit une hausse de 0,1 point sur le trimestre. Cette situation concerne principalement les personnes à temps partiel qui souhaiteraient travailler davantage. Le chômage partiel représente quant à lui 0,3 % des personnes en emploi, en légère hausse ce trimestre.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème