Marché de l'emploi formation-continue

La relation entre les entreprises et les jeunes reste compliquée

, par Marie Roques

Selon le dernier baromètre publié par les Apprentis d’Auteuil et Opinion Way, les entreprises accordent leur confiance aux jeunes de moins de 25 ans, mais ont encore du mal à leur confier de vraies responsabilités.

L’indice de confiance des entreprises vis-à-vis des jeunes de moins de 25 ans établi par le baromètre des Apprentis d’Auteuil et Opinion Way est plutôt satisfaisant. Avec une note de 6,5/10, les deux parties semblent faites pour s’entendre.

Plus de confiance dans les grands groupes
Plus loin, 89 % des dirigeants interrogés estiment qu’accorder leur confiance aux moins de 25 ans fait partie des valeurs de leur entreprise. Un score qui monte même à 93 % dans les entreprises de plus de 250 salariés.
Le baromètre nous apprend, pourtant, qu’ils ne sont que 39 % à avoir embauché un jeune en CDI au cours de l’année écoulée, 34 % ont fait signer un CDD, 30 % un contrat de professionnalisation. Et seulement 1% des entreprises ont fait appel aux contrats aidé. D’une manière générale, l’embauche d’un jeune reste perçue comme plus risquée que celle d’un salarié plus âgé pour 1 entreprise sur 3. La majorité estime également qu’il n’est ni plus facile, ni plus difficile de manager et d’intégrer les 18-25 ans dans leurs équipes que les autres générations.

Exit les postes stratégiques
Concernant les postes occupés par les jeunes dans ces entreprises, ils sont à la fois limités et clairement définis. Si 80 % des dirigeants interrogés acceptent de leur confier des fonctions de représentation extérieure de l’entreprise, ils ne sont que 57 % à se dire prêts à confier à un jeune de moins de 25 ans le management d’une équipe de 5 personnes ou plus. 51 % accepteraient de leur confier la résolution d’un problème RH en interne et 56 % la gestion d’un projet ayant un impact financier important sur leur activité. Dans les faits, moins de la moitié leur confient des responsabilités professionnelles, managériales ou dans la conduite d’un projet impliquant.

Avatar

Marie Roques


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires