Marché de l'emploi jeunes-industrie

Randstad prévoit de recruter 1 000 CDI intérimaires cette année

, par Marie Roques

Alors que le dispositif du CDI intérimaire a eu du mal à démarrer, la loi Rebsamen du 17 août 2015 a supprimé le délai de carence jusqu’alors appliqué. Résultat, le nombre d’embauches a accéléré. Illustration avec Randstad qui entend atteindre les 1 000 embauches en 2017.

 

Le CDI intérimaire est un contrat à durée indéterminée conclu entre une entreprise de travail temporaire (ETT), et le futur salarié.

 

Plus de souplesse

Entre deux missions, le collaborateur reste rémunéré par l’ETT. En revanche, les personnes embauchées dans ce cadre, ne bénéficient plus des indemnités de fin de mission.
Un salarié en CDI intérimaire peut refuser une mission si elle ne correspond pas aux emplois visés sur son contrat. Également, si elle sort de son périmètre de mobilité et si la rémunération proposée est inférieure à 70 % du taux de la dernière mission.

 

Fidéliser les équipes

Dans cette perspective, Randstad compte aujourd’hui, dans ses rangs, 3 000 salariés en CDI intérimaire et prévoit d’en embaucher 1 000 cette année. “En conjuguant sécurité et flexibilité au bénéfice partagé des salariés et des entreprises, le CDI intérimaire apporte aux premiers les avantages associés à l’emploi durable et aux seconds la souplesse nécessaire à leur compétitivité”, illustre François Béharel, président du groupe Randstad France.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème