Marché de l'emploi interim-industrie

Un mois d’août peu favorable à l’emploi intérimaire

, par Marie Roques

En août, Pôle emploi a relevé une baisse de l’emploi intérimaire de 1,8 % par rapport à fin juillet. Un chiffre pourtant en progression de 4,6 % depuis le début de l’année.

 

Pour le deuxième mois des vacances d’été, les effectifs intérimaires ont baissé par rapport à juillet, selon Pôle emploi.

 

Industrie et tertiaire

Le secteur de la construction est particulièrement touché et enregistre un recul de 4,6 %, tandis que le tertiaire et l’industrie voient également leurs chiffres baisser respectivement de 2,4 % et de 0,1 %.
Parmi les grands secteurs de l’industrie, les progressions sont à relever du côté de la fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques et la fabrication de machines. Les industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution sont aussi en hausse. Dans le tertiaire, les effectifs intérimaires baissent le plus souvent dans les activités scientifiques et techniques, les services administratifs et de soutien, mais aussi dans les transports et entreposage ou encore dans le commerce, la réparation d’automobiles et de motocycles.

 

Moins de jeunes

Sur un an, les effectifs intérimaires ont augmenté de 5,6 % pour les femmes contre 4,3 % pour les hommes. De fin août 2014 à fin août 2015, les intérimaires de 30 à 39 ans, ceux de 40 à 49 ans et ceux de 50 ans et plus ont vu leurs parts légèrement augmenter. En revanche, les moins de 30 ans sont moins nombreux.
Sur cette période, toutes les catégories socioprofessionnelles voient leur nombre d’intérimaires augmenter, soit + 10,8 % pour les employés, + 7 % pour les ouvriers non qualifiés, + 5,7 % pour les cadres et professions intermédiaires et + 0,2 % pour les ouvriers qualifiés.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème