Actualités foule

Les entreprises devraient recruter 3,5 millions de personnes en 2019

, par Fabien Soyez

Selon un nouveau baromètre publié par Adecco, les entreprises devraient recruter 3,5 millions de personnes. Les secteurs les plus pourvoyeurs d’emploi étant le commerce de gros et de détail, la construction et l’hébergement-restauration.

 
En 2019, 39 % des recrutements prévus par les entreprises devraient se faire en CDI, 30 % en CDD et 9 % en interim. Au total, selon le tout nouveau baromètre « Data Emploi et Territoires » dévoilé par Adecco, les entreprises ont 3,5 millions de projets d’embauche pour 2019. Un chiffre supérieur aux 2,6 millions de recrutements prévus par Pôle emploi dans sa dernière enquête « Besoins en main-d’oeuvre ».

 

La météo des recrutements

Cette étude intègre à la fois les chiffres de l’Acoss (qui gère la trésorerie des branches de la Sécurité sociale), des Urssaf, de Pôle emploi, de l’Insee et de l’Observatoire Prism’Emploi – soit 300 millions de données, qui permettent d’avoir un aperçu des prévisions de recrutements de l’année, par région, par métier et par contrat. Ainsi, le baromètre nous apprend-t-il que les 4 zones géographiques de France métropolitaine les plus dynamiques devraient être l’Île-de-France (753 88 recrutements prévus, soit 21 % des embauches nationales), l’Auvergne-Rhône-Alpes (467 991, la Nouvelle-Aquitaine (320 358) et l’Occitanie (305 615). « Une très bonne nouvelle pour ce territoire dont le taux de chômage, en baisse, reste élevé (10,3% au quatrième trimestre 2018) », indique Adecco.

Viennent ensuite les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur (303 488), Grand-Est (267 836), Hauts-de-France (271 956) et Pays de Loire (224 403). Les territoires qui devraient recruter le moins sont la Bretagne (171 792), la Normandie (157 893), la Bourgogne-Franche-Comté (140 514) le Centre-Val de Loire (114 160) et la Corse (16 467).

carte-france-adecco

 

Le commerce, la construction et l’hôtellerie-restauration plus gros recruteurs

Le baromètre d’Adecco permet également de lister les métiers qui devraient être les plus pourvoyeurs d’emplois cette année. Si « tous les secteurs sont pourvoyeurs d’emploi », selon l’agence d’interim, le commerce de gros et de détail (544 181 postes), la construction (354 849) et l’hébergement-restauration (336 086) totalisent à eux seuls 1,2 million de projets de recrutement en 2019. Ces deux derniers secteurs sont jugés en «pénurie», tout comme le transport (252 698), le médico-social et l’action sociale (237 698), l’industrie agroalimentaire (150 818) et la comptabilité (140 320).

Les secteurs qui recruteront le moins en 2019 sont les arts et spectacles (93 787 emplois prévus), les activités pour la santé humaine (95 220), l’agriculture et la pêche (117 816), les activités financières et d’assurance (78 592), la métallurgie (71 119) et l’enseignement (68 912).

 
 

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires