Marché de l'emploi indemnisation-chomage

Assurance-chômage : échec des négociations, règles actuelles toujours en vigueur

, par Mélanie Maudieu

Après quatre mois de négociations, les partenaires sociaux n’ont pas trouvé d’accord définitif sur la nouvelle règle de l’assurance-chômage. Dans un communiqué, Myriam El-Khomri, ministre du Travail, rassure les demandeurs d’emploi et critique l’attitude du patronat.

 

Les négociations sur l’assurance-chômage n’ont pas abouti sur un accord. La ministre du Travail, dans un communiqué, a annoncé que le gouvernement reprenait le dossier et que de nouvelles discussions auront lieu à la rentrée.

 

La ministre du Travail rassure les demandeurs d’emploi

Malgré cet échec, Myriam El-Khomri a tenu à rassurer les demandeurs d’emploi : “ils continueront de percevoir leurs allocations sans subir le moindre désagrément”. Leur indemnisation et leur prise en charge à Pôle emploi ne seront donc pas impactées.

 

Reprise du dossier par le gouvernement

“Comme la loi le prévoit, à défaut d’accord des partenaires sociaux, les mesures d’application du régime d’assurance-chômage sont déterminées par le gouvernement, par décret en Conseil d’État”, rappelle la ministre du Travail. Le gouvernement reprend donc la main sur cette affaire et va étendre le délai fixé de la convention d’assurance-chômage, au-delà du 30 juin, date à laquelle elle devait prendre fin.

 

Attitude du patronat critiquée

La ministre du Travail a aussi critiqué “l’attitude du patronat” qui aurait “conduit au blocage”. Elle a souligné que “pour rééquilibrer les comptes du régime, des mesures ambitieuses étaient sur la table”.

D’après le communiqué, les discussions devraient reprendre à la rentrée.

Mélanie Maudieu


Sur le même thème