Marché de l'emploi stagiaire-entreprise

Contrats de professionnalisation en 2014 : reprise dans le tertiaire et l’industrie

, par Marie Roques

Selon une publication de la Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares), 177 300 embauches ont eu lieu en contrat de professionnalisation en 2014, soit une hausse de 3 % après deux baisses consécutives également de 3 % en 2012 et 2013.

 

Les contrats de professionnalisation reprennent le chemin de la croissance. C’est du moins ce que nous apprend une publication de la Dares qui met en avant une progression de 3 % pour 2014.

 

La durée des contrats en recul

Une hausse qui repose principalement sur une reprise des embauches dans le tertiaire (+ 4 %) et dans l’industrie (+ 3 %). Alors que dans la construction, elles continuent de baisser (- 10 %).
En 2014, les recrutements dans les établissements de plus de 250 salariés augmentent fortement de 12 %. Les durées de contrats et de formation poursuivent leur baisse tandis que la part de recrutements sous forme de CDI* passe de 9 % en 2012 à 7 % en 2014.

 

Les services en première ligne

Les diplômés de niveau bac et du supérieur restent les principaux bénéficiaires des dispositifs de professionnalisation. Ils représentent 76 % des nouveaux contrats. On apprend également que l’âge moyen des recrues augmente. 23 % des personnes embauchées en 2014 ont 26 ans ou plus contre 16 % en 2010.
Les formations dans le domaine des services prédominent. Ainsi 82 % des nouveaux embauchés en contrat de professionnalisation préparent une qualification dans le commerce ou la vente.

*Le contrat de professionnalisation peut être conclu pour une durée indéterminée, mais comportera obligatoirement une période de qualification, le plus souvent reconnue dans une convention collective.

Avatar

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème