Marché de l'emploi pole emploi

Le contrôle des demandeurs d’emploi généralisé fin septembre

, par Marie Roques

Après une première expérimentation menée en mars 2013 en Franche-Comté, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur, la généralisation du contrôle des chômeurs est entrée en vigueur le 1er août. Le dispositif sera déployé sur l’ensemble du territoire fin septembre.

La rentrée sera placée sous le signe du contrôle pour les demandeurs d’emploi. À compter de la fin du mois de septembre, 200 conseillers devraient devenir contrôleurs, selon une information du quotidien Les Échos. Ils seront chargés de suivre 180 000 chômeurs par an.

Concilier les tâches

Un dispositif qui découle directement de l’expérimentation menée en 2013 sur trois régions françaises. Jusqu’alors cette tâche de contrôle incombait aux conseillers mais elle était rarement remplie car difficile à concilier avec le travail d’accompagnement des demandeurs d’emploi. En 2013, 13 400 radiations pour absence de recherche ont été prononcées.

Une procédure cadrée

Concrètement, après un examen du dossier du demandeur d’emploi, s’il mérite attention une première prise de contact sera enclenchée. Dans la foulée, s’il estime que le chômeur n’apporte pas suffisamment de preuves de recherche d’emploi, le contrôleur pourra proposer une sanction de radiation temporaire ou définitive. Les Échos notent cependant que la décision finale continuera d’appartenir au directeur de l’agence qui suit le demandeur d’emploi.

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème