Actualités avion-mobilite

Mobilité professionnelle : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

, par La Rédaction

Trouver un emploi dans une autre région engendre forcément des frais. Pourtant, il existe des aides auxquelles vous pouvez – éventuellement – prétendre. Par Marina Al Rubaee

 

L’aide à la mobilité de Pôle emploi (à demander à son conseiller)

– Déplacements

Elle peut être attribuée à tout demandeur d’emploi (sous conditions de ressources ou avec dérogation lorsqu’on peut prouver l’adéquation entre un projet et le poste visé) pour un entretien d’embauche ou une reprise de travail avec un contrat à durée indéterminée (CDI) ou déterminée (CDD) pour une durée de trois mois consécutifs. Cette aide, de 20 centimes d’euro le kilomètre (pour laquelle il est possible d’avoir une avance), est octroyée pour tout déplacement à plus de 60 kilomètres du domicile du demandeur. Pour un déplacement en train, Pôle emploi délivre un bon de transport de 56 euros l’aller-retour à échanger auprès d’un guichet SNCF.

– Frais d’hébergement et de repas

À noter que les frais d’hébergement ne sont qu’exceptionnellement pris en charge, sauf si l’on peut prouver qu’il est impossible de faire l’aller-retour dans la journée. Dans ce cas, la nuitée est remboursée à hauteur de 30 euros (sur justificatif) ainsi que les frais de repas à hauteur de six euros (sur justificatifs).

– Frais de déménagement

Pôle emploi peut attribuer (sous conditions de ressources ou dérogations exceptionnelles) une aide pour le déménagement et les frais qui y sont associés (location d’un véhicule, achat de cartons…) à hauteur de 1 500 euros (sur justificatifs). Mais il faut prouver que vous avez repris un travail de plus de trois mois.

 

Les aides de la mairie et du département

Les mairies et les départements peuvent proposer des aides afin d’aider les nouveaux arrivants. Le premier loyer ou encore la location d’une camionnette peuvent, par exemple, être pris en charge.

 

Hébergement provisoire : l’association Sam (Solidarité accueil Mobilité)

Les bénévoles du Réseau Sam peuvent héberger gratuitement les demandeurs d’emploi qui doivent passer un entretien d’embauche ou suivre une formation dans plus de 120 villes en France. Durée : de 1 à 5 jours. 10 euros sont demandés pour les frais de fonctionnement de l’association. Site à visiter : reseau-sam.frn

La Rédaction


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Mobilité professionnelle : à quelles aides pouvez-vous prétendre ? – Fexter2, le

    […] Lire l’article […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires