Conseil en recherche d'emploi reseau

Réseau et emploi : continuez à travailler vos contacts, même en poste !

, par Marie Roques

Après des mois de recherche, vous venez de retrouver un emploi. Pour autant, pas question d’arrêter de nourrir votre réseau au risque de perdre des contacts qui pourraient être précieux pour l’avenir.

Lorsque l’on vient de retrouver un emploi, la tentation de laisser son réseau de côté est grande. Nouvelle mission, nouveaux collègues, vous vous focalisez sur un objectif : faire de votre mieux dans le cadre de votre travail.

Pour autant, il est important de continuer à travailler votre réseau. “Il s’agit d’un continuum quelle que soit la situation du salarié, confirme Alain Bosetti, entrepreneur et président du groupe En personne. Le réseau, il ne s’use que si on ne s’en sert pas et quand on s’en sert, il fructifie.”

 

Donner avant de recevoir

Évidemment, les approches sont différentes selon les situations. Lorsqu’on est en poste, on ne voit pas forcément l’intérêt de réseau, pourtant les contacts sont toujours très utiles, ils permettent de gagner du temps, d’atteindre des objectifs plus vite ou encore d’accéder à un client plus rapidement. “En tant que salarié, il ne faut pas oublier que demain, vous pourriez avoir un autre projet, illustre Alain Bosetti. La routine est le pire ennemi. Il ne faut pas se contenter de contacts téléphoniques avec les partenaires et fournisseurs, mais continuer à aller à leur rencontre.”

L’expert en networking rappelle également qu’il est essentiel de continuer à soigner sa présence sur les réseaux sociaux professionnels. “Quand vous devenez axé sur le réseau, une palette incroyable d’outils s’offre à vous, ajoute Alain Bosetti. Ils vous permettront d’intensifier les contacts, d’en réactiver d’anciens. Sans oublier que la règle de base est de donner avant de recevoir.”

 

Entre tremplin et air-bag

Le réseau est un dispositif actif qui implique de faire de la mise en relation, de partager de la connaissance, soit avec une personne soit avec une communauté, dans un contexte professionnel mais également en dehors. “Pour résumer, travailler son réseau quand tout va bien, c’est-à-dire quand on est en poste, peut être un véritable tremplin, mais aussi un air-bag quand le temps se gâte, par exemple quand les rumeurs de rachat de votre entreprise se disséminent un peu partout.”

Or, quand vous sentez le vent tourner et que vous vous rapprochez subitement de vos contacts, ils vous voient arriver avec vos gros sabots. C’est pour cette raison qu’il faut sans cesse essayer de sortir de sa zone de confort, changer régulièrement de groupes pour déjeuner et aussi, laisser faire le hasard. “Si vous avez connaissance d’une réunion qui ne vous concerne pas directement mais dont le thème vous intéresse, allez-y. Cela vous permettra sans aucun doute de rencontrer de nouvelles personnes au sein même de votre entreprise,” conclut Alain Bosetti. n

 

Avatar

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires