Conseil en recherche d'emploi CV

5 étapes pour moderniser son CV

, par Julie Tadduni

La recherche d’emploi commence par le CV. Véritable vitrine, il permettra au recruteur de connaître votre parcours et de savoir qui vous êtes. Pour ce faire, vous devez le rendre plus visible et adapté au marché. Voici les étapes pour y parvenir.

1- Le retravailler souvent

Un CV, il faut régulièrement le remettre en question, suggère Stéphanie Kovac, senior manager région Ouest au sein du cabinet Randstad Search. Il doit être enrichi, retravaillé, pour que le candidat soit à l’aise avec.” Pour ce faire, n’hésitez pas à vous inspirer de ce que vous trouvez bien ailleurs et à faire quelques petites modifications de temps en temps.

 

2- Être présent sur les job boards et les réseaux sociaux

Lorsque l’on va créer son profil, il faut qu’il soit quasiment aussi complet que votre CV, indique Stéphanie Kovac. Le recruteur doit avoir une vraie visibilité de votre parcours. N’hésitez pas à le déposer sur des sites comme DoYouBuzz également.” En revanche, vous êtes ici dans un contexte de travail, veillez donc à bien choisir votre photo. “Ce n’est pas parce que l’on se trouve bien dessus que cela convient, poursuit-elle. Elle doit être bien choisie et renvoyer une image professionnelle du candidat. Il faut prendre le temps de se mettre en tenue, de faire une photo de qualité.” Une fois cela effectué, ajoutez des liens hypertextes sur votre CV, pour renvoyer vers ces profils.

 

3- Restez sobre

Sauf si vous cherchez un emploi de graphiste et que l’on attend de vous que vous montriez votre potentiel sur votre curriculum, un CV reste quelque chose de sobre. “Évitez ce qui est un peu trop voyant, trop flashy, met en garde la spécialiste. Le CV est un support qui peut passer de boîte mail en boîte mail, ce qui plaira à certains ne plaira pas à d’autres, il faut rester consensuel. Ce qui n’empêche pas la modernité avec des polices actuelles par exemple.” Plus que l’esthétique, les recruteurs privilégieront le plan du CV, sa clarté. Cela va définir le professionnalisme d’une personne.

 

4- Démarquez-vous !

Aujourd’hui, un recruteur va vouloir en savoir plus sur vous et ne s’attachera pas uniquement à votre parcours professionnel. “Il y a une vraie dimension liée à la personnalité du candidat”, assure Stéphanie Kovac. Mais comment montrer qui on est tout en restant subtile ? “Pour mettre en avant vos compétences humaines, servez-vous de vos expériences. Si vous avez vécu à l’étranger, même il y a dix ans, cela va témoigner de votre adaptabilité. Si vous avez gravi les échelons en commençant au bas de l’échelle, cela prouve votre persévérance. Il faut coucher sur le papier ce qui va nous différencier des autres et pas ce que l’on pense que le recruteur va vouloir entendre.

 

5- Misez sur la lisibilité

Le CV doit respecter certains standards. Il faut privilégier un ordre chronologique, les CV organisés par compétences ne sont pas clairs alors que l’on a besoin de comprendre où et quand une compétence a été développée. C’est aussi plus simple pour le candidat. Avec une meilleure visibilité de son parcours, il sera plus à l’aise en entretien”, explique-t-elle.

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (3)

  1. Anonyme-bis, le

    Bonjour,
    Sans remettre en cause l’article, je pense qu’il y’a des ages pour tout. Un CV de débutant ne se fait pas comme un CV de « senior » (On le devient vite !). Ces valent pour des gens entre 30 et 40 ans, mais lorsque l’on 55 ans c’est un peu différent. Présenter sa carrière su 2 pages est souvent difficile. Que faut il mettre, ne pas mettre ?
    Facebook ou autres sites dits sociaux, je n’adhère pas, néanmoins Cadreemploi ouViadéo oui.

  2. Anonyme, le

    Bonjour,

    Je me demande vraiment si vous relisez de façon objective ce que vous écrivez. « Soyez consentuel » et la ligne d’après « démarquez-vous ».

    Bref, très mauvais conseil de faire croire quelque chose qui n’existe pas sur les réseaux sociaux. On a tout intérêt à justement ne rien changer dans ces habitudes de publication, etc…pour être dans une identité vraie.
    La personnalité est dans la force de l’expérience…

    Alors oui, on peut avoir une approche schizophrène, mais quoi qu’il en soit, on ne satisfera jamais, absolument jamais à tous les critères demandés à chacune des phases du recrutement, ni à toutes les entreprises.

    Pour moi, ce genre d’article dépourvu de réalisme terrain alimente ce sentiment dont on commence à parler sérieusement, le surmenage ou « burn out ». Il ne fait rien d’autre qu’entrevoir des actions qui n’ont pas de sens profond, qui noient le poisson, qui alimente l’illusion de la compétition entre humains…

    Enfin, voilà..

  3. CV Leader, le

    Merci pour ces conseils instructifs. N’oubliez pas l’accroche en dessous du titre qui retiendra l’attention du recruteur.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires