Conseil en recherche d'emploi RebondirGillesPayetCV

Recherche d’emploi : ce que disent vos mensonges ou omissions sur votre CV

, par La Rédaction

C’est une chance… Oui c’est une chance que votre nez ne s’allonge pas à chaque fois que vous vous écartez de la vérité ! Car les occasions de mentir sont multiples et parfois tentantes quand on craint que la vérité soit éliminatoire dans un recrutement. Alors comment faire le tri de ce que l’on peut dire ou pas ?

 

Faut-il tout dire sur un CV ou un profil Linkedin ?

Non, vous n’êtes pas obligé de tout dire sur votre CV ou votre profil Linkedin. Vous n’êtes pas chez le psy ! Exemples : une période d’incarcération, un long congé maladie, un handicap, une création d’entreprise infructueuse… Pour la période d’incarcération, ne citez pas le nom de la prison mais, par exemple, le nom de l’atelier dans lequel vous avez travaillé (ATC : Atelier technique de Fresnes). Un long congé maladie, sans licenciement : allongez simplement la période de votre emploi jusqu’à la fin du congé, sans mentionner celui-ci. Votre handicap : ne mentionnez votre RQTH que si l’entreprise ciblée est “handi-recruteuse”. La création d’entreprise : bannissez les mots “créateur, gérant, fondateur…” et optez pour la fonction principale que vous occupiez : directeur technique, commercial, de business unit… avec le nom de votre entreprise.

Y a-t-il des mensonges ou omissions acceptables ?

Oui s’ils lèvent un blocage de forme sans rien enlever sur le fond et la qualité de votre candidature. Exemples : votre adresse physique, un âge trop senior pour le job, un niveau de langue trop faible. Pour l’adresse, celle-ci est une telle source de discrimination que je vous conseille de ne pas en mettre. Vous avez d’ailleurs remarqué que sur Linkedin personne ne demande d’adresse. C’est donc une tendance que vous pouvez suivre. Séniorité : préférez un CV sur une page, plutôt avec un graphisme design et pas d’indication d’âge. Les détails seront sur votre profil Linkedin. Niveau de langue faible : optez pour une mention qui ne ferme pas le sujet : “Ancien niveau correct à réactualiser”. Et bossez dur d’ici votre entretien ! Vous voyez l’idée ? Ne pas tout dire – ou dire différemment fait partie des stratégies possibles pour lever les blocages sans omettre l’essentiel : votre offre de service pour occuper le poste “dès demain à 9h00” !

À propos de l’auteur

Gilles Payet accompagne des personnes en recherche d’emploi et prépare chaque semaine des candidats aux entretiens d’embauche. Il est aussi animateur du site moncoachingemploi.fr.

payet

La Rédaction


Sur le même thème