Conseil en recherche d'emploi Entretien recrutement

Combien de temps dure un entretien d’embauche réussi

, par Fabien Soyez

Votre entretien s’éternise ou vous semble court. Est-ce le signe que votre candidature n’a pas été retenue ? Combien de temps dure un bon entretien ? Voici quelques conseils.

 

La durée d’un entretien d’embauche fluctue selon le recruteur : s’il est pressé ou préfère aller à l’essentiel, il peut être très court, et au contraire, s’il aime prendre son temps, l’entrevue peut facilement déborder. “Cela peut aussi varier en fonction du profil du candidat. Un jeune diplômé peut avoir moins de choses à raconter que quelqu’un de plus expérimenté. Mais en moyenne, un bon entretien dure entre 1h et 1h30”, note Ana Fernandez, consultante et fondatrice d’Energy Coaching.

 

Face à un recruteur expéditif

Dès lors, que faire, et que penser, quand un entretien ne dure que 30 ou 45 minutes ? “S’il semble expédié, il est possible que vous ne correspondiez pas aux attentes du recruteur. Mais il peut aussi être du genre à sélectionner ses candidats très vite, surtout s’il a beaucoup d’entretiens de prévus, et que votre profil lui semble convenir”, indique Ana Fernandez. Ainsi, attention à ne pas tirer de conclusions hâtives, car un entretien express peut parfois s’avérer très positif.

“Si le recruteur vous pose peu de questions ou semble en retrait, c’est peut-être le signe qu’il ne comprend pas vos réponses. Il peut être judicieux de lui demander si vous avez été assez clair, et s’il a besoin de plus de détails”, note la coach. Le recruteur demeure le maître de l’entretien. Ne cherchez surtout pas à changer de sujet en cas de silences prolongés. Mais à la fin du temps qui vous été accordé, n’hésitez pas à apporter des précisions. “L’idée est d’essayer d’arrondir les angles, pour regagner sa confiance dans le cas où il penserait que vous ne faites pas l’affaire. Cela peut suffire à dissiper ses doutes, et à sauver votre candidature”, ajoute Ana Fernandez.

Quand un entretien d’embauche dure entre 1h et 1h30, et que le recruteur a eu le temps de poser toutes ses questions (en plus de vous avoir laissé poser les vôtres), c’est que vous êtes dans la moyenne. “Vous aurez alors peu d’indications sur la réussite de votre candidature, même si cela peut signifier que le recruteur a confirmé le profil qu’il avait entrevu dans votre CV. Il vous faudra être patient et attendre d’être recontacté. Mais n’hésitez pas, et c’est aussi valable si l’entretien vous semble avoir été expédié, à lui envoyer ensuite un e-mail de remerciement pour réitérer votre intérêt pour le poste”, prévient Ana Fernandez.

 

Quand l’entretien s’éternise

Reste l’entretien qui s’éternise, durant 2h, parfois plus. “S’il est long, c’est peut être bon signe : si le recruteur ne regarde pas sa montre et déborde, cela peut signifier que le courant passe bien et qu’il trouve vos échanges intéressants et agréables”, explique la consultante d’Energy Coaching.

Toutefois, il peut arriver que la personne qui vous reçoit soit bavarde et monopolise la conversation. “S’il multiplie les monologues et que vous craignez de ne pas avoir le temps de dérouler dans votre parcours des compétences et des expériences intéressantes pour le poste visé, à vous de faire preuve d’habileté pour prendre un peu la main : soyez empathique, prenez des notes, utilisez les silences pour rebondir sur ses propos”, conseille Ana Fernandez.

Attention, en outre, à ne pas relâcher votre attention. “Vous devrez vous efforcer de tenir dans la durée. Sachez qu’il s’agit parfois pour le recruteur d’une technique, visant à vérifier votre endurance, et à être certain que vous ne vous contredisez pas”, indique la coach. Enfin, n’oubliez pas qu’un entretien long peut aussi signifier que le recruteur a encore des doutes sur votre profil et cherche à y voir plus clair en fouillant dans les recoins de votre CV. “Finalement, l’idée est de communiquer le plus possible avec lui, en lui demandant s’il a besoin de plus de détails. Ainsi, vous lui laissez le contrôle de l’entretien, tout en lui notifiant que vous êtes prêt à donner plus ; ce qui devrait le rassurer”, conclut Ana Fernandez.

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Vos réactions (2)

  1. Christophe, le

    Je pense que ça dépend aussi du secteur, en informatique et en tant que sénior (beaucoup d’expérience dans des sujets très divers et complémentaires) il m’arrive d’avoir des entretiens d’une heure. généralement 1/2 heure, mais presque jamais moins.
    Dans mon cas un entretien long signifie en principe que l’interlocuteur est intéressé par notre discussion, mais comme dit plus haut le danger est de perdre progressivement son énergie : manquer de répondant, la voix devient monotone, …

  2. Jérémy, le

    Mouais.
    Au cours de ma vie professionnelle j’ai eu plusieurs entretiens, c’était rarement plus de 15 minutes et ce n’est pas pour autant que je n’étais pas revenu.
    Je trouve vos chiffres vraiment énorme.
    Un recruteur n’a pas autant de temps à perdre avec chaque candidat, il doit se faire un avis rapidement de la personne.

Répondre à Jérémy Annuler la réponse.

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires