Conseil en recherche d'emploi Format WEB (12)

Entretien d’embauche : le manque de ponctualité rédhibitoire pour les recruteurs

, par Camille Boulate

Une étude LinkedIn, dévoilée ce jeudi 28 septembre, pointe les comportements à éviter auprès des recruteurs.

Les résultats de l’étude “The Way In” menée par LinkedIn* sont sans appel : être en retard à un entretien d’embauche et ne pas s’excuser est intolérable. Ainsi, 55 % des recruteurs indiquent ne pas avoir retenu un candidat pour son manque de ponctualité.

Téléphone et tenue vestimentaire

D’autres comportements irritent les recruteurs lors d’un entretien. Par exemple, ils sont plus d’un tiers (39 %) à déclarer qu’un candidat regardant son téléphone lors d’un rendez-vous est rédhibitoire. Ils sont également 34 % à avoir déjà écarté un candidat en raison d’une tenue vestimentaire jugée non appropriée ou non professionnelle. Enfin, 43 % des recruteurs ont refusé un candidat après que celui-ci a menti à propos de ses précédentes expériences.

Une bonne préparation pour se différencier

L’étude révèle également les comportements perçus positivement par les recruteurs. Ils sont 18 % à déclarer favoriser un candidat connaissant bien l’entreprise et leur interlocuteur. La prestance du postulant est importante pour les recruteurs. Près d’un sur dix considère l’allure générale (comportement, diction, regard) du candidat comme un atout décisif lors d’un entretien.
* étude menée par Censuswide Research pour LinkedIn réalisée en ligne auprès de 14 184 professionnels du monde entier (États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Chine, Inde, France, Allemagne, Brésil, Singapour, Hong Kong, Irlande, Italie, Pays-Bas, Espagne et Émirats Arabes Unis) en mai 2017.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème