Conseil en recherche d'emploi entretien-rate

Langage corporel : 10 erreurs à ne pas commettre en entretien

, par Julie Tadduni

Y a-t-il des gestes rédhibitoires en entretien ? Oui, si l’on en croit les recruteurs qui ont listé les plus pénalisants dans un sondage de CareerBuilder France.

Un entretien d’embauche peut vite devenir un calvaire si l’on est mal préparé. Pour mettre toutes les chances de son côté il ne faut rien négliger, pas même le langage corporel. D’après les recruteurs, certains comportements peuvent en effet diminuer les chances d’un candidat d’aller plus loin.

Les indices non-verbaux
Parmi les pires erreurs, les responsables du recrutement citent notamment le manque de contact visuel (50 %), suivi d’une mauvaise position (47 %), de l’absence de sourire (42 %) et d’une poignée de main faible (36 %). Viennent ensuite le fait de gigoter sur sa chaise (35 %), de jouer avec quelque chose sur la table (31 %), de croiser les bras sur son torse (26 %) et de jouer avec ses cheveux ou se toucher le visage (24 %).

Quelques minutes suffisent
D’après le sondage, 37 % des recruteurs savent dès les cinq premières minutes si un candidat correspond au poste à pourvoir ou non. Le chiffre se porte à 71 % au bout d’un quart d’heure.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires