Conseil en recherche d'emploi entretien-video

Réussir son entretien à distance en 5 étapes

, par Fabien Soyez

De plus en plus courants, les entretiens par téléphone ou par visioconférence permettent de gagner un temps précieux aux recruteurs et aux candidats. Mais attention à ne pas commettre d’impair. Voici la marche à suivre pour réussir son entretien à distance.

 

Se préparer comme pour un entretien physique

La première étape passe par la préparation, qui doit se faire comme pour un rendez-vous physique. “Il faut partir du principe qu’il s’agit d’un vrai entretien, et qu’il faut lui accorder autant d’importance”, explique Christel de Foucault, conférencière et formatrice sur les techniques de recherche d’emploi. À vous, donc, de rechercher des informations sur l’entreprise visée, de fixer une heure précise pour le rendez-vous à distance (par téléphone ou en visioconférence), et de préparer minutieusement votre argumentaire.

 

Choisissez le bon cadre

Ne négligez pas le décor. Qu’il s’agisse d’un entretien par téléphone ou par webcam, l’idée est de vous mettre dans l’état d’esprit d’une rendez-vous professionnel. “Éliminez les sources de distractions, en choisissant une pièce fermée, silencieuse, loin des animaux, des enfants et de votre conjoint”, conseille Christel de Foucault. Si votre rendez-vous est prévu en vidéo, faites attention à votre tenue vestimentaire et à ce qui se passe derrière vous, car cela pourrait distraire le recruteur : pas de rayures, qui pourraient se confondre avec le mur du fond ; pas de linge étendu dans votre dos ; et plus généralement, un cadre ressemblant le moins possible à un environnement familial.

 

Soyez ponctuel

Même si l’entretien se fait à distance, la ponctualité reste de mise. Rejoindre une vidéoconférence avec 10 minutes de retard risque de vous disqualifier aux yeux d’un recruteur, qui considérerait cela comme un manque de respect. Si vous n’êtes pas responsable de ce retard, excusez-vous et expliquez brièvement la raison. “Mieux vaut, pour éviter tout problème, être disponible, à votre poste, devant la caméra ou le téléphone, bien en avance“, observe Christel de Foucault.

 

Adoptez une attitude positive

N’oubliez pas de sourire, même si votre entretien est téléphonique. Car l’enthousiasme s’entend. De même que des soupirs, qui peuvent trahir l’ennui et la démotivation. Si vous souriez, votre voix paraîtra plus sympathique, motivée et votre discours plus énergique. Dans le cas d’une visioconférence, évitez aussi de regarder ailleurs, et fixez les yeux du recruteur, même s’il est en vidéo. Modulez votre voix, évitez d’être trop long, soyez concis et percutant, afin d’éviter d’ennuyer votre interlocuteur.

 

Restez concentré (et zen)

À distance, il peut être difficile de supporter les silences. “Souvent, les candidats ont peur des blancs, et ils cherchent à meubler, au lieu de prendre le temps de la réflexion et de laisser l’interlocuteur les relancer. Il ne faut pas oublier que c’est ce dernier qui mène l’entretien”, explique Christel de Foucault. Attention, donc, à ne pas couper la parole au recruteur. Ne vous précipitez pas. Soyez zen : “en l’absence de communication non verbale, par téléphone surtout, les bourdes sont accentuées. Une inattention ou un excès de stress pourraient tout gâcher. Mieux vaut donc rester détendu, mais concentré”, conclut Christel de Foucault.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires