Conseil en recherche d'emploi etude-salaire

Comment réaliser une étude de marché avant de créer son entreprise

, par Fabien Soyez

Lancer une entreprise peut être un bon moyen de créer son propre emploi. Mais pour que votre projet soit pérenne, une étape est incontournable : l’étude de marché.

 

À défaut de parvenir à se faire recruter, franchir le pas de la création d’entreprise peut apporter une solution au chômage. Mais créer son entreprise ne va pas de soi. Avant de se lancer, mieux vaut se renseigner. Une étude de marché vous permettra à la fois de valider votre projet, mais aussi de comprendre le marché dans lequel vous comptez pénétrer. Avec l’idée de convaincre, notamment, d’éventuels financeurs.

 

Se documenter

“L’objectif, c’est de recueillir un maximum d’informations sur le secteur d’activité visé et d’analyser l’offre et la demande, afin de valider la faisabilité commerciale d’un projet. Ce cap est incontournable, car il va vous permettre de savoir si votre entreprise aura des chances d’être pérenne”, observe Ana Fernandez, dirigeante du cabinet EnergyCoaching.

Pour mener une bonne étude de marché, la première étape est de se renseigner sur le secteur visé. Pour cela, il vous faudra vous documenter, consulter des études et des statistiques. Vous pourrez en glaner dans la presse spécialisée, mais aussi auprès d’instituts d’études, ou encore sur Internet.

“Les analyses réalisées par les CCI et les associations professionnelles peuvent aussi très utiles, de même que les fiches de Bpifrance création. L’idée est de vous renseigner sur les tendances et ce que font vos futurs concurrents”, explique Matthieu Douchy, fondateur et gérant de Créactifs, cabinet de formation et de conseil en entrepreneuriat.

 

À la rencontre de vos clients et de vos concurrents

Passée cette partie quantitative, place au qualitatif. Vous devrez ainsi partir à la rencontre de vos concurrents, des banques et de potentiels clients, notamment lors de salons et de conférences, ou via LinkedIn. “À vous de vous rendre auprès de votre cible, afin de connaître son ressenti sur les produits ou services que vous souhaitez développer. À vous aussi de rencontrer des professionnels : bien souvent, ils ne vous verront pas comme de potentiels concurrents, mais seront disposés à vous conseiller”, note Ana Fernandez.

Outre des questionnaires, essayez aussi de proposer à vos clients potentiels une matérialisation de votre projet, notamment sous la forme d’un prototype s’il s’agit d’un produit : “vos prospects vous aideront ainsi à valider votre idée de manière concrète, et vous feront gagner un temps précieux”, conseille Matthieu Douchy.

“Enfin, n’hésitez pas à vous faire accompagner. Sans pour autant missionner quelqu’un, car l’étude de marché est une compétence que tout bon entrepreneur se doit de développer, un marché étant perpétuellement changeant”, indique Matthieu Douchy. Des coachs ou des conseillers des CCI ou de Pôle emploi peuvent ainsi vous aiguiller, mais l’idéal reste de vous former, notamment auprès d’un cabinet privé ou des chambres consulaires.

 
 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires