Conseil en recherche d'emploi gaelle-marre-office-team

Recherche d’emploi : faut-il attendre l’entreprise de ses rêves ?

, par Aline Gérard

Rechercher un emploi, c’est souvent se retrouver confronté à plusieurs obstacles et dilemmes. Voici les conseils de Gaëlle Marre, directrice associée d’OfficeTeam (division de Robert Half International centrée sur les métiers de l’assistanat spécialisé), en ce qui concerne le choix de l’employeur.

On vous propose une offre d’emploi attractive, mais pas dans l’entreprise pour laquelle vous aimeriez vraiment travailler. Vous avez également passé un entretien pour le poste de vos rêves dans une autre entreprise et vous êtes sans nouvelles depuis. Que faire : attendre que l’entreprise de vos rêves vous fasse une proposition – au risque que cela ne se produise pas – ou bien accepter de signer avec celle qui vous fait une offre ?
 
Passer à côté d’une opportunité
Si vous n’avez pas réellement d’intérêt à travailler pour votre ‘second choix’, l’attitude la plus professionnelle consiste à décliner l’offre. Faites-le rapidement et cordialement pour permettre à l’entreprise de prendre en considération d’autres candidatures. En revanche, si vous arrivez à vous imaginer travailler pour cette entreprise, prenez le temps de la réflexion : pour quelles raisons l’entreprise dont vous attendez une réponse vous attire plus que celle qui est prête à vous recruter immédiatement ? En y regardant de plus près, vous pourriez réaliser que les différences ne sont pas aussi importantes qu’il n’y paraît. Votre motivation – par exemple, travailler pour une entreprise au nom plus prestigieux – pourrait ne pas être la meilleure des raisons pour refuser une offre attractive en provenance d’un autre employeur… Après avoir analysé ces différentes opportunités, si vous n’avez toujours aucune certitude quant au meilleur choix à faire, montrez-vous proactif. Contactez le responsable du recrutement de l’entreprise que vous préférez pour savoir ce qu’il en est de votre candidature. Si vous êtes encore ‘dans la course’, faites-lui savoir qu’il s’agit de votre premier choix, mais que l’on vous a fait une autre offre pour un poste particulièrement intéressant. Si l’entreprise est prête à vous recruter, il est fort probable qu’elle réagisse rapidement, afin de s’assurer de ne pas se faire damer le pion. Mais si vous sentez que vous n’êtes pas son premier choix, il est peut-être préférable de mettre vos talents au service d’une entreprise qui vous perçoit comme le meilleur candidat.

Avatar

Aline Gérard


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires