Conseil en recherche d'emploi reseau-anciens-eleves

Recherche d’emploi : intégrez un réseau d’anciens élèves

, par Camille Boulate

Si suite à vos études vous rencontrez des difficultés à trouver un emploi, n’hésitez pas à intégrer les associations d’anciens élèves. Cela devrait vous permettre de bâtir un réseau professionnel durable.

S’insérer sur le marché du travail passe beaucoup par le réseau personnel mais aussi professionnel. Si vous rencontrez des difficultés à trouver un emploi, il ne faut donc pas hésiter à intégrer les associations d’anciens élèves. Même si l’adhésion est bien souvent payante, cela peut clairement vous faciliter la tâche. “Vous possèderez notamment l’annuaire des anciens élèves avec leurs coordonnées, le nom de l’entreprise dans laquelle ils travaillent et parfois même le poste qu’ils occupent”, prévient Ana Fernandez, dirigeante du cabinet Energycoaching.

“Attention, cela ne vous donnera pas du travail mais ce sera un facilitateur dans votre démarche”, ajoute toutefois la coach diplômée. L’autre avantage des réseaux d’anciens élèves réside dans l’accès des offres “cachées”, qui ne sont pas encore publiées sur les sites Internet d’annonces d’emploi. “Les associations reçoivent en effet de nombreuses offres en avant-première et correspondant généralement aux dominantes de la formation et/ou de l’établissement”, précise Ana Fernandez.

reseau-professionnel

“Les personnes que vous contacterez pourront vous aiguiller sur votre projet”

Affiner son projet

Si adhérer à ces réseaux ne vous apportera pas toujours un emploi, cela vous permettra en revanche d’affiner votre projet professionnel. “Les personnes que vous contacterez pourront vous aiguiller sur les postes et le secteur d’activité que vous visez”, assure Ana Fernandez. Des conseils précieux que vous pourrez mettre en pratique sur votre CV mais aussi dans vos candidatures. Surtout, si vous décrochez un emploi, il est primordial de tenir informé l’ensemble des personnes que vous avez sollicitées via les associations d’anciens élèves. “On ne sait jamais, cela peut être profitable pour la suite. Mettez à jour votre situation pour les prévenir mais aussi pour aider les futurs adhérents”, conseille Ana Fernandez.

 

Trouver des alternatives

Il est probable que votre formation ne possède pas de réseaux d’anciens élèves. “C’est très rare d’en trouver au niveau du lycée et les facultés commencent tout juste à s’y mettre”, précise Ana Fernandez. Dans ce cas, il existe des alternatives comme les associations professionnelles ou les fédérations liées à votre secteur d’activité et à votre métier. “Les groupes de discussion sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn sont aussi une bonne solution”, explique Ana Fernandez.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires