Conseil en recherche d'emploi integration-entreprise-2

Comment réussir ses 100 premiers jours dans une nouvelle entreprise

, par Camille Boulate

L’arrivée dans une nouvelle entreprise n’est jamais chose simple. Pour réussir son intégration et valider la période d’essai qui peut durer plusieurs mois, il y a quelques conseils à appliquer.

 

1- Faire bonne impression

Cela commence dès le premier jour ! Par exemple, arrivez à l’heure, voire en avance. “Anticiper le fait que l’on vous demande des formalités administratives”, insiste Ana Fernandez, dirigeante du cabinet EnergyCoaching. Autre aspect primordial : ne vous habillez pas trop décontracté car vous ne savez pas encore quelle est la culture de l’entreprise. “Ne mettez pas de baskets, ni de jean et arborez un look sobre, détaille Ana Fernandez. Il vaut mieux que l’on vous dise que vous êtes trop apprêté que l’inverse !”

 

2 – Garantir les objectifs du poste

Vous avez été embauché pour une fonction bien précise. Il est donc nécessaire de comprendre quels sont les objectifs du poste et ce qu’on attend de vous. “Concrètement, vous devez savoir qui est votre supérieur direct et qui vous donne des objectifs”, insiste Ana Fernandez. Et si un collègue vous confie une tâche, n’hésitez pas à demander confirmation à votre manager. “Ne dites pas non à votre collègue mais dites-lui simplement que vous faites valider sa demande par votre chef et que vous voulez connaître quelle priorité donner au dossier”, précise Ana Fernandez.

 

3 – Rester à sa place

Les premières semaines restent un moment d’observation et d’interrogation. Donc n’hésitez pas à poser tous les questions qui vous passent par la tête, même les plus naïves. Soyez aussi force de proposition. Certes vous êtes en phase d’intégration et de formation mais vous avez un œil neuf qui peut être salvateur. “Attention toutefois de dire les choses avec bienveillance et non pas avec mépris ou jugement”, suggère Ana Fernandez.

 

4 – Comprendre le fonctionnement de l’entreprise

Lors de vos premiers pas dans votre nouvelle entreprise, vous devez décrypter comment elle fonctionne. Quels sont les facilitateurs, c’est-à-dire les personnes qui vous feront avancer, et a contrario, les pollueurs. “Des personnes généralement insatisfaites de l’entreprise qui ne feront que critiquer ce qu’il se passe, les décisions, etc., insiste Ana Fernandez. Cela ne veut pas dire qu’elles ont tort, mais prenez le temps de vous faire votre propre opinion.”

 

5 – Gagner la confiance

Dernière étape : gagner la confiance de vos collègues et de vos supérieurs. Cela passe par s’intégrer aux conversations lors du déjeuner, respecter les délais donnés dans les rendus des dossiers voire les devancer. “Faites le point avec votre manager si vous rencontrez une difficulté, n’attendez pas qu’il vous convoque”, ajoute Ana Fernandez. Enfin, ne vous sur-engagez pas les trois premiers mois pour vous relâcher une fois votre période d’essai validée. “Faites vos horaires, même si vos collègues partent plus tard. Ne restez pas jusqu’à 19 heures pour faire bonne impression les premières semaines pour quitter à 17 heures dès que vous êtes confirmé à votre poste !”, insiste Ana.
 
 

Camille Boulate


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires