Droit du travail confinement

Chômage partiel : ce qui attend les salariés en 2021

, par Fabien Soyez

L’année prochaine, plusieurs mesures relatives au chômage partiel seront prolongées. Notamment le dispositif lié aux salariés vulnérables. Si l’indemnité va diminuer pour tout le monde, ce ne sera pas au même moment et sur les mêmes secteurs.

Une ordonnance du 21 décembre 2020 ainsi qu’un décret du 24 décembre prolongent plusieurs mesures relatives au chômage partiel en 2021. Avec de nouvelles dates limites pour la baisse des indemnités versées aux salariés. Des dates qui sont différentes selon le secteur.

 

Février, avril et juillet 2021

Pour rappel, peu importe le domaine d’activité, tous les salariés en chômage partiel perçoivent actuellement 70 % de leur salaire brut. Soit 84 % du net. Ou 100 % s’ils sont rémunérés au Smic. En 2021, ce niveau d’indemnisation sera donc réduit. Mais suivant un calendrier échelonné.

Les salariés des secteurs les plus touchés par la crise (hôtellerie-restauration, tourisme…) continueront d’être indemnisés à hauteur de 70 %, jusqu’au 31 mars 2021.

Pour ceux dont l’entreprise a été fermée sur décision administrative, la date de fin a été fixée au 30 juin 2021. Le taux d’indemnisation n’a pas encore été précisé dans ces deux cas, mais il devrait s’élever à 60 % du salaire brut, comme pour les domaines les moins affectés par la crise.

En effet, les salariés des autres secteurs d’activité verront leur indemnité de chômage partiel baisser de 70 % à 60 % de leur salaire brut, à compter du 1er février 2021.

 

Le chômage partiel pour les employés à domicile et les salariés vulnérables prolongé

En 2021, le dispositif de chômage partiel mis en place pour les employés à domicile et les assistantes maternelles (dont l’employeur est un travailleur non salarié dans l’impossibilité d’exercer son activité à cause de la crise) sera prolongé. Alors qu’il devait prendre fin au 31 décembre 2020, il sera ainsi maintenu jusqu’au 28 février 2021.

Pour les salariés à domicile considérés comme “vulnérables”, le dispositif de chômage partiel sera également prolongé. Cette fois jusqu’au 30 juin 2021.

Enfin, le chômage partiel, pour les salariés vulnérables du privé et pour ceux devant garder leur enfant (école ou classe fermées), sera maintenu en 2021. La date exacte de fin doit encore être fixée par décret, “et au plus tard” le 31 décembre 2021.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème