Les entreprises qui recrutent thumbnail_atol

Atol prêt à former pour embaucher

, par Stéphanie Condis

L’enseigne Atol les Opticiens cherche à pourvoir 200 postes et propose une formation accélérée pour les candidats sans diplôme spécialisé ni expérience dans le secteur.

Le métier d’opticien-lunetier peine à trouver des candidats, alors que les besoins en main d’œuvre sont réels. Ainsi, le réseau de 730 magasins Atol les Opticiens souhaite recruter 200 personnes à cette fonction dans toute la France.

Pour susciter des vocations et élargir son vivier, l’enseigne organise, à destination de profils qui ne sont pas issus du monde de l’optique, des formations d’une semaine. Elles sont complétées par un accompagnement en magasin avec un coach formateur Atol.

A lire aussi : Difficultés de recrutement : comment le gouvernement veut aider la formation des salariés et des chômeurs

Formation d’une semaine puis accompagnement en magasin

Cela permet aux titulaires d’un bac+2, en force de vente notamment, de découvrir la profession et d’en acquérir les fondamentaux à travers les enseignements suivis et l’apprentissage sur le terrain : accueil et premiers conseils destinés aux clients en boutique, compréhension des prescriptions délivrées par les ophtalmologistes, réalisation de ventes pour des corrections simples, etc.

Pour Atol, c’est une manière de compenser le recul de diplômés en BTS opticien-lunetier observé depuis plusieurs années.
Et, plus généralement, c’est aussi un moyen pour des personnes sans diplôme ni expérience spécifiques au secteur d’intégrer une activité forte d’environ 12 000 magasins en France et de plus de 40 000 opticiens, dont les trois quarts sont salariés.

Avatar

Stéphanie Condis
Journaliste


Sur le même thème