Les entreprises qui recrutent Men,Technicians,Lifting,Photovoltaic,Solar,Moduls,On,Roof,Of,House.

Enedis : « Les diplômes ne sont plus prédominants »

, par Léo Potier

Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France. Début 2022, la société a déployé une large campagne de recrutement axée sur le développement durable. Olivier Duhagon, le directeur des ressources humaines, nous en dit plus à ce sujet.

Combien de recrutements prévoyez-vous cette année ?

Nous souhaitons embaucher environ 2 200 nouveaux collaborateurs partout en France. Parmi eux, au moins 1 200 postes seront en alternance, le reste en CDD ou CDI. Ceux-ci se répartiront parmi plus de 100 métiers différents au sein d’Enedis en France métropolitaine et Outre-mer. Et ce pour tout niveau d’études, du CAP au bac +5.

Quelles sont les perspectives de carrière au sein d’Enedis ?

Il y a plusieurs façons d’évoluer. Déjà, au niveau des recrutements, l’alternance est, pour nous, une voie privilégiée. Nous prenons soin de former le mieux et le plus tôt possible afin de préparer apprentis et alternants pour des postes à responsabilités à moyen terme. Ensuite, l’évolution se matérialise par la mobilité interne, très valorisée chez nous. Enedis est présent partout en France et offre de nombreuses opportunités réparties sur tout le territoire. Nous érigeons un véritable ascenseur social à travers cette mobilité interne. De par la nature de notre activité, nos salariés ont aussi la chance d’exercer des métiers leur apportant constamment de nouvelles compétences. Selon une étude interne, un salarié recruté au niveau bac atteint un niveau équivalent à bac +2 après sept ans d’ancienneté. Évidemment, cela est pris en compte pour de potentielles promotions. Nos salariés évoluent donc de métier en métier, en suivant leur qualification croissante. Enfin, nous essayons le mieux possible d’orienter notre politique salariale vers une approche humaine et personnelle pour chaque collaborateur.

Quels sont vos objectifs à travers la campagne de recrutement que vous venez de lancer ?

Nous voulons à tout prix relever les défis technologiques et environnementaux, en étant au service des Français et de la transition écologique. En cela, Enedis a une responsabilité et des objectifs clairs. Promouvoir l’éolien et le photovoltaïque ou encore les véhicules électriques, changer les esprits, tout cela est à notre portée et nous nous devons de le faire. L’électricité est au premier plan dans cette campagne, passant par la maîtrise du réseau électrique et de l’énergie. À travers cette campagne, le but est aussi de digitaliser le réseau électrique et, plus généralement, de le moderniser, de le rendre le plus efficace possible pour l’adapter à l’air du temps. C’est pourquoi nos offres couvrent un large champ de compétences, allant des relations client au numérique, en passant par la finance et, bien sûr, l’ingénierie. In fine, l’idée est de proposer des parcours attractifs qui ont du sens, pour répondre aux besoins de nos 37 millions de clients et de notre million et demi de kilomètres de réseau électrique.

Vous mettez particulièrement les femmes à l’honneur dans votre campagne. Concrètement, comment allez-vous améliorer la parité dans vos recrutements ?

Les différents métiers au sein d’Enedis sont majoritairement masculins, avec seulement 24,65 % de collaboratrices au total. Il est donc de notre devoir de résorber cela. D’autant que les compétences n’ont jamais été une question de sexe. C’est pourquoi les candidatures féminines seront, à CV égal, priorisées, dans la mesure du possible. D’autre part, nous voulons, à travers des campagnes de communication, promouvoir nos palettes de métiers auprès des jeunes femmes. Informaticiens, codeurs, techniciens sont des professions n’attirant pas assez les femmes et nous voulons participer à changer cette image, la rendre plus universelle. C’est un travail de fond, crucial, que nous voulons mener à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise. Nous voulons plus de diversité et, dans cette logique, s’imbrique évidemment la parité homme-femme.

Lire aussi : Alternance : choisir la bonne formule

Quels sont vos critères de recrutement ? Y a-t-il des qualités ou des profils particulièrement recherchés ?

Je le redis, je pense qu’aujourd’hui, la chose la plus importante à nos yeux n’est autre que la diversité. On ne veut pas créer des clones. Au contraire, nous sommes constamment à la recherche de particularités, de détails qui sembleraient anodins pour d’autres. Et, à ce titre, les diplômes et formations préalables des candidats restent importantes, mais ne sont plus prédominants. J’ai constaté une augmentation de candidatures d’anciens cuisiniers, militaires, policiers ou encore agriculteurs, pour la plupart en réorientation depuis la pandémie. Et je trouve ces profils très intéressants, offrant des perspectives différentes de ce que l’on a l’habitude de voir. Sans compter qu’ils affichent des compétences très recherchées : la prise d’initiatives, la motivation, l’esprit d’équipe, le respect et la discipline, voilà des savoir-être que nous valorisons au plus haut point. Et si une personne présentant ces qualités n’a pas le bac qu’il faut, ce n’est pas grave ! Chaque profil apporte un défi et chaque défi apporte une infinité de profils. Cette approche est en adéquation totale avec nos offres de formations internes.

A ce propos, quelle place accordez-vous à la formation interne ?

La formation de nos employés constitue un des rouages d’Enedis et nous avons déployé, à ce titre, un certain nombre d’outils. A commencer, par les parcours en alternance. C’est, en quelque sorte, la voie royale chez nous : 30 % des recrutements en CDI sont issus de contrats de professionnalisation ou d’apprentissage et près de la moitié des managers ont fait leur alternance chez Enedis. C’est gagnant-gagnant. Notre offre de formation est complétée par nos six campus et nos 300 formateurs, répartis dans toute la France. En guise d’exemple, le campus de la Pérollière, situé dans la périphérie de Lyon, est notre plus grand centre de formation à ce jour et accueille pas moins de 8 000 salariés-participants chaque année. Des formations et des expérimentations leur sont proposées, principalement concentrées autour de l’énergie propre, de sa mise en place et de son développement.

Comment postuler chez Enedis ?

Vous pouvez vous rendre sur le site www.enedis.fr/ emploi où vous devrez déposer un CV en ligne et éventuellement réaliser une courte vidéo pour vous présenter et expliquer les raisons de votre candidature.

Avatar

Léo Potier
Journaliste


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires