Mobilité Emploi alsace

Alsace : une région attractive ouverte sur l’Europe

, par Audrey Pelé

Des opportunités d’emploi existent en Alsace notamment dans l’industrie ou la restauration. Certains postes sont toutefois réservés à des personnes qualifiées. Il est donc nécessaire de bien cibler ceux qui pourraient réellement correspondre à votre profil et vous permettre de vous épanouir.

L’Alsace vous évoque immédiatement les marchés de Noël ou de grands vins ? Cette région culturelle et historique de l’est de la France, qui compte 1,8 million d’habitants, est réputée attractive et les possibilités de trouver du travail existent. Frontalière avec l’Allemagne et la Suisse, le taux de chômage en Alsace est légèrement inférieur à la moyenne nationale (9,2 % contre 10 % en France métropolitaine). “Cela est positif mais la situation est variable dans la région selon les zones. Certaines ont un taux de chômage faible, comme c’est le cas dans le secteur d’emploi de Wissembourg où il s’élève à 6,2 %, mais d’autres ont aussi un taux plus élevé (ndlr : la zone d’emploi de Mulhouse a un taux de chômage de 11,5 %)”, explique Marlyce Breun, directrice de la stratégie et des relations extérieures à Pôle emploi Alsace. Richard Menneglier, manager exécutif chez Page Personnel à Strasbourg explique, de son côté, que les emplois non qualifiés sont les plus impactés par le chômage dans la région. “Ils sont touchés par les coupes d’emploi notamment dans le secteur industriel et particulièrement automobile. Mais pour être plus compétitives, ces sociétés qui souffrent opèrent dans le même temps des recrutements plus ciblés de personnel qualifié à des postes-clés dans la méthode ou l’amélioration de la maintenance, par exemple.”

 

Des emplois dans l’hôtellerie-restauration

Parmi les secteurs qui recrutent, l’industrie figure en effet en bonne place dans la région. “En Alsace l’emploi industriel est important. On embauche des techniciens et des ouvriers de production, confirme Marlyce Breun. Et pour ces postes non-cadres, on demande des qualifications comme un Bac pro, un BEP ou un BTS dans le domaine industriel, par exemple.”
La professionnelle précise également que les besoins sont importants dans l’industrie agroalimentaire. “On recherche des profils en production culinaire notamment des opérateurs sur chaîne et des conducteurs de ligne. Dans la région, il y a des entreprises emblématiques qui préparent des plats cuisinés typiquement alsaciens, comme la choucroute, qui recrutent”, précise encore la directrice de la stratégie et des relations extérieures à Pôle emploi Alsace. Elle ajoute que des postes dans la vente, notamment dans le domaine alimentaire, sont aussi à pourvoir dans la région. “Comme dans toute la France, il y a des difficultés de recrutement sur un certain nombre d’emplois en boucherie ou en poissonnerie, par exemple, note Marlyce Breun. Là encore, il est nécessaire d’avoir une qualification comme un CAP spécialisé pour le type de poste visé.”
En Alsace, le secteur de l’hôtellerie-restauration embauche également car la région est touristique, été comme hiver. On recherche du personnel dans la vente et dans l’accueil mais aussi des serveurs ou des cuisiniers. “Il y a des postes difficiles à pourvoir dans le domaine. Ils n’attirent pas les candidats car les horaires sont extensibles, on peut travailler soir et week-end, et la rémunération est au niveau du smic hôtelier, détaille Richard Menneglier. Mais il y a toujours des besoins et certains emplois sont faciles à décrocher sans compétences particulières du moment que l’on a envie de travailler et que l’on est volontaire.” Il précise en outre que les effectifs dans l’hôtellerie-restauration doublent au moment des marchés de Noël pour parer à l’afflux touristique particulièrement dans les restaurants. “Les marchés de Noël, notamment les plus importants à Colmar et Strasbourg, drainent des centaines de milliers de personnes dans les villes et villages alentour”, informe-t-il.

 

Du travail dans les vignes

Des opportunités d’emploi existent également dans l’agriculture. En Alsace, la Route des vins serpente sur près de 170 km de vignoble et la récolte des raisins nécessite de la main d’œuvre. “En période de vendanges qui débutent fin août, 1 500 postes de vendangeurs sont à pourvoir. On peut trouver des offres sur le site Web de Pôle emploi ou postuler directement auprès des grosses coopératives alsaciennes qui recrutent”, détaille le manager exécutif chez Page Personnel à Strasbourg.
Autres secteurs où il y a des possibilités de travail : le domaine médico-social et les services à la personne. “Il y a des postes d’infirmiers, de puériculteurs mais aussi d’auxiliaires en maison de retraite ou d’animateurs sociaux culturels”, détaille enfin la directrice de la stratégie et des relations extérieures à Pôle emploi Alsace.

 

Les profils les plus recherchés en Alsace

Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
Professionnels de l’animation socioculturelle
Aides à domicile et aides ménagères
Agents d’entretien de locaux
Aides-soignants (médico-psycho, auxiliaire de puériculture, etc.)
Serveurs de cafés, de restaurants
Employés de maison et personnels de ménage (y compris commis)
Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
Attachés commerciaux

 

gplus-profile-picture

Audrey Pelé
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires