Points de vue d'experts

Candidatures sans réponse

, par PIDOUX Roland

Bonjour,
Comment interpréter le fait de n’avoir aucune réponse à vos différents envois de C.V et L.M en réponse à des propositions de postes en Intérim,CDD,CDI correspondants à votre profil et votre carrière.

Il y a 2 sujets différents : le fait de ne pas avoir de réponse, et le fait, encore plus frustrant, de ne pas avoir de réponse alors même qu’on est convaincu que c’est une offre qui correspond à son profil et à ses souhaits de carrière.
Sur le premier point, le phénomène n’est pas nouveau. Avant même le basculement des candidatures sur internet au milieu des années 2 000, de nombreux candidats s’agaçaient de ne pas recevoir de réponse à leurs candidatures papier. Il n’est pas rare qu’une offre d’emploi réussisse à générer, en quelques jours, plusieurs centaines de candidatures. Dès lors, il devient très difficile de répondre de manière individuelle à chaque personne ; certes, certaines entreprises qui souhaitent répondre à chaque personne ont pris le parti d’une réponse standard du type « Nous accusons réception de votre candidature. Si vous n’avez pas de réponse de notre part dans les 3 semaines, considérez que nous n’y donnerons pas suite ». Mais là encore, ça devient très vite très frustrant du point de vue du candidat. Répondre de manière individualisée prend du temps et coûte cher. Peut-être que, dans les prochaines années, l’intelligence artificielle apportera des réponses nouvelles… D’ici là, il est préférable de privilégier des sites qui donnent une indication de matching entre le profil et l’offre : l’objectif du matching est effectivement de faire en sorte que les bonnes offres rencontrent les bons profils, donc de dissuader les personnes qui n’ont pas le bon profil de postuler. Et donc, d’augmenter la probabilité d’avoir une réponse, et positive !

Cela rejoint le deuxième point : la difficulté du marché de l’emploi est sa dissymétrie. Le recruteur voit le profil en fonction de ce que la personne a déjà acquis comme compétences, et le candidat voit l’offre en fonction de ses souhaits. Sans compter le fait qu’il existe souvent un écart important entre ce qui est écrit dans l’offre d’emploi et ce que recherche réellement le recruteur. Enfin, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un « marché de l’emploi » : si, pour une offre donnée, le candidat estime que son profil correspond parfaitement, il ne sait pas quel est le profil des autres candidats. Il est possible que plusieurs dizaines de candidats aient également un profil qui correspond bien. Et, souvent, c’est un détail qui fait la différence : un candidat a travaillé pour un concurrent direct et connaît parfaitement le marché, tel autre habite à 3 minutes… »

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires