Reconversion & Formation emploi-rebondir

Relancez votre carrière en gardant le même métier !

, par Fabien Soyez

L’été et la période post-confinement sont l’occasion de revoir votre projet professionnel. Notamment en changeant de secteur d’activité pour donner un nouvel élan à votre carrière. Mais il est possible de le faire en gardant le même métier. Nos conseils.

 

1/ Trouver un secteur qui recrute

Quitter son domaine d’activité tout en gardant le même métier peut être une bonne façon de donner un coup de boost à sa carrière. Surtout si celui où l’on se trouve est en perte de vitesse. D’où l’importance, de prime abord, de viser un secteur en plein essor. “Il faut réaliser une analyse du marché, notamment sur Google et les réseaux sociaux, pour déterminer les secteurs épargnés par la crise du Covid-19, et qui recrutent”, explique Christel de Foucault, conférencière et formatrice en techniques de recherche d’emploi. À vous d’analyser ensuite les postes correspondant au vôtre, dans le secteur visé. Notamment en décortiquant les offres d’emploi. “L’objectif est de lister les compétences attendues, puis de les relier avec celles que l’on a déjà : des compétences transférables, ainsi que des soft skills”, note-t-elle.

 

2/ Rendre son CV plus général

L’étape suivante est de revoir son CV, en gommant ce qui fait trop référence à son ancien secteur. “L’idée est de supprimer des mots clés, et de mettre en avant ces fameuses compétences transférables, ainsi que les missions antérieures, mais qui pourraient être généralisées dans le domaine envisagé”, explique Christel de Foucault. “Ainsi, j’adapte mon métier à un autre secteur en le rendant un peu plus général”, ajoute-t-elle.

 

3/ Candidater et réseauter

Une fois cette refonte du CV réalisée, place à l’envoi de votre candidature. “Vous pouvez répondre à des offres, mais vous sortirez probablement trop des cases par rapport aux autres postulants. Mieux vaut envoyer des candidatures spontanées, dans des entreprises identifiées, en leur vendant votre motivation”, conseille Christel de Foucault.

Pour contacter les bons interlocuteurs et pour développer un réseau dans le secteur visé, les réseaux sociaux sont très utiles.

 

LIRE AUSSI : 6 conseils pour une reconversion professionnelle réussie

 

4/ Préparer un pitch

La suite du travail consiste à préparer un pitch ; une présentation courte qui explique pourquoi vous désirez changer de secteur. “L’objectif est de convaincre que vous êtes la bonne personne, même si vous venez d’un autre domaine”. Puis, comme pour tout entretien, vous devrez anticiper les questions que le recruteur vous posera.

 

5/ Envisager une insertion par la petite porte

Si votre candidature n’aboutit pas, vous pourrez envisager de changer de secteur en passant par des périodes d’immersion en entreprise. “La raison invoquée en cas d’échec de la candidature sera probablement votre manque d’expérience. D’où l’intérêt de réaliser une mission d’intérim, un stage ou une formation qui prouvera votre investissement”, indique Christel de Foucault. L’AFPR (Action de Formation Préalable au Recrutement), notamment, est un dispositif qui permet à toute personne inscrite à Pôle emploi de combler l’écart entre ses compétences et celles que requiert l’emploi visé, lors d’un stage pour lequel l’entreprise peut toucher une “aide au financement”, si elle vous embauche.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires