Reconversion & Formation alternance-formation-entreprises

Alternance : comment trouver la bonne formation et la bonne entreprise

, par La Rédaction

Anticipez au maximum vos démarches car choisir une formation en alternance et trouver une entreprise d’accueil relèvent parfois du parcours du combattant. N’hésitez pas à défricher le terrain au moins 6 mois, voire un an avant le début de votre formation. Par Charlotte De Saintignon

 
“On peut obtenir strictement les mêmes diplômes en apprentissage ou en formation initiale”, signale d’emblée Aurélien Cadiou, président de l’Association nationale des apprentis de France (Anaf). La première question à vous poser est de savoir si vous êtes réellement fait pour l’alternance. Vous devez être conscient à la fois des bénéfices que vous pouvez en tirer –vous serez à la fois formé et rémunéré– et des concessions que vous devrez faire.

 

Définissez votre projet professionnel

Avant de commencer, il faut savoir ce que vous voulez réellement faire, si vous avez déjà une idée du métier que vous voulez exercer ou à minima dans quel secteur d’activité vous voulez travailler. Sachez que certaines branches recrutent plus que d’autres. Selon Digischool, les secteurs privés qui ont le plus embauché en alternance en 2016 seraient l’industrie, le tertiaire et la construction. Parmi ceux qui ont le moins recruté, on trouve l’agriculture, la coiffure-soin de beauté et l’hôtellerie-restauration. Choisissez la formation qui vous plaît et non pas un cursus par défaut ou pour faire plaisir à votre entourage. Identifiez ensuite deux ou trois bonnes écoles ou CFA qui sont valables et reconnus dans votre secteur. Et si possible qui ne sont pas trop loin de chez vous. Vous pouvez vous rendre dès le mois de février aux portes-ouvertes des écoles et centres de formation. Histoire de vous faire une idée de l’établissement. “Il est important de pouvoir échanger avec les équipes pédagogiques et de voir les équipements sur place”, signale Aurélien Cadiou. Vous pourrez ensuite vous inscrire en toute connaissance de cause.

 

Soyez pro-actif dans vos démarches

Il n’existe pas de mode d’emploi infaillible pour réussir toute cette phase de prospection et savoir par où commencer. Souvent les deux recherches d’entreprise et de formation se chevauchent. “Le plus compliqué est de trouver une entreprise”, avertit cependant le président de l’Anaf qui conseille donc de commencer par là. D’autant que ce sont les premiers qui auront décroché un contrat qui entreront en école ou en CFA, dans la limite des places disponibles, selon la politique du “premier arrivé, premier servi”. Et en général, si vous avez un contrat, trouver une école n’est plus un problème. Pour trouver la bonne entreprise, commencez par vous inscrire sur les réseaux sociaux et les sites de recherche d’emploi généralistes et spécialisés, à publier votre CV et à multiplier les contacts sur LinkedIn ou Twitter. Si vous avez déjà votre école, vous pouvez vous en rapprocher pour qu’elle vous accompagne et vous propose éventuellement des entreprises. Mais n’en attendez pas trop non plus.

 

Multipliez les canaux de diffusion

Surfez sur les plates-formes et job boards pour trouver des annonces, sur le site de Pôle emploi, le Portail de l’alternance du ministère du Travail, les sites Internet des conseils régionaux et les bourses d’alternance des chambres consulaires. Certaines grandes entreprises publient leurs annonces sur leurs sites Internet. Mais sachez que ce sont les petites structures qui recrutent le plus d’alternants chaque année : deux tiers des embauches seraient faites par les TPE/PME selon la Dares. Pensez aussi au marché caché : envoyez des candidatures spontanées, passez des coups de fil aux entreprises qui vous intéressent et faites du porte-à-porte. Vous pouvez aussi faire marcher votre réseau personnel et solliciter votre entourage. En parallèle, rendez-vous muni de votre CV sur les forums et salons de votre ville dédiés à l’alternance pour découvrir des métiers ou des secteurs, rencontrez des entreprises et discutez en direct avec les recruteurs. Faites tout votre possible mais ne faites pas vos recherches en dilettante.

 

Trouvez le bon timing

“Contactez par e-mail ou par courrier des entreprises à partir de mars pour trouver un contrat pour septembre en indiquant votre projet professionnel si vous n’avez pas encore trouvé votre école ou CFA”, conseille Aurélien Cadiou. Le président de l’Anaf suggère de relancer les entreprises deux ou trois semaines après. “Le gros des recrutements se fait en mai-juin car 80 % des formations démarrent en septembre ou octobre. Généralement on diffuse nos besoins à compter d’avril-mai, justifie Vincent Mattei. Attention, les entreprises ont des rythmes différents en termes de diffusion d’annonces. Il ne faut ni rechercher trop tôt, ni trop tard”, poursuit le responsable recrutement et mobilité en France chez Thales. Mais mieux vaut se laisser le temps de trouver une solution de repli en cas de problème ou de difficulté à trouver une entreprise.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires