Métiers porteurs Métiers

Quels métiers peinent le plus à recruter ?

, par Julie Tadduni

Certains secteurs rencontrent encore beaucoup de difficultés quand il s’agit de recruter, comme le révèle le baromètre Jobintree du 3e trimestre.

BTP, santé, automobile, métiers manuels… restent les secteurs qui ont le plus de difficultés à recruter au 3e trimestre.

 

Des formations peu valorisées

En tête du palmarès, le métier de solier, suivi par l’assistant maternel puis l’animateur commercial. Parmi le top 20, on trouve également des professions comme boucher, coiffeur, ambulancier ou encore couvreur. “Le baromètre Jobintree du 3e trimestre pointe la pénurie de main d’œuvre dans les secteurs du BTP et dans des métiers manuels comme la coiffure ou la boucherie, analyse Carlos Concalves, directeur général de Jobintree. Les points communs de ces professions : des filières de formation techniques, peu valorisées auprès des élèves, alors que leurs débouchés sont aujourd’hui certains !”

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (6)

  1. Aie aie aie, le

    Métiers sous payés …. rien d’étonnant à ce qu’il y ait pénurie. Le jour où la force et le temps de travail seront rémunérées à leur juste valeur, ne vous inquiétez pas ces métiers trouveront preneurs!!! : 2500€ mensuels pour un boucher, comme pour un coiffeur, comme pour un chef d’entreprise, comme pour un ministre, comme pour une caissière etc… Personne ne se sentira lésé, tout le monde saura trouver un travail, et plus d’inquiétude pour relancer l’économie, puisque tout le monde aura du pouvoir d’achat. Les inégalités générant la paupérisation : voilà le vrai fléau !!!! …( autre fléau : l’article de Madame Tadduni, qui par son inconsistance et son vide sidéral comme son manque total de prise de position, nous laisse entendre qu’elle non plus, ne semble pas être payée à sa force de travail……)

  2. ghislaine moritel béréza, le

    nous sommes des centaines d’assistantes et assistants maternelles au chômage même en banlieue de grande ville .et les autres ne sont pas toujours complètes.
    bonne journée

  3. chercheemploi, le

    Ces métiers ont-ils été revalorisés ? => salaires, conditions de travail, embauches en cdi, par les CIO ? etc.
    jamais !
    donc, rien d’étonnant !

    1. PERESSE, le

      Parmi ces métiers en tension plusieurs sont accessibles à des demandeurs d’emploi non qualifiés moyennant une formation. S’il n’y a pas assez de candidats c’est donc que les demandeurs d’emploi n’ont pas accès aux formations appropriées ou qu’ils jugent ces emplois insuffisamment attractifs. Je ne vois pas d’autres cas . Le cas de ceux qui ne sont pas vraiment demandeurs d’emploi est d’une autre nature

  4. Kaaj Eydhid, le

    Article intéressant mais… c’est tout ? Enfin je veux dire… on dirait qu’il manque une grosse partie, avec la liste des métiers en question, ou un lien vers la source… non ?
    C’est frustrant en tous cas.

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour,
      pour approfondir, voici le lien vers l’étude complète : http://www.jobintree.com/actualites/2016/10/24/barometre-coiffeur-boucher-couvreur-manquent-a-lappel-51860/

      Bonne lecture !

Répondre à Julie Tadduni Annuler la réponse.

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires