Métiers porteurs Surveillant pénitentiaire

J’ai testé pour vous le métier de surveillant pénitentiaire

, par Julie Tadduni

Les détenus, l’enfermement, l’atmosphère… De prime abord, l’univers carcéral, et le métier de surveillant pénitentiaire, ne font pas rêver grand monde. Il est pourtant très éloigné de l’idée peu engageante que l’on peut s’en faire. Le centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin-Neufmontiers (77) a accepté de me recevoir une journée, afin de suivre au plus près le quotidien d’Anthony*, surveillant pénitentiaire au sein de cet établissement depuis deux ans.

 

 

 

Couv RebondirL’article est à retrouver dans son intégralité dans le magazine Rebondir de mars-avril.

 

 

 

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (2)

  1. Bou, le

    Le métier a été testé, le site nous montre uniquement quelques photos. Dommage, lire ce que ce stagiaire a fait, a vécu etc aurait été intéressant. Malheureusement, vous ne nous dites absolument rien à part « j’ai testé ». C’est bien mais de savoir ce qu’il en retourne aurait été mieux et utile.

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour,
      il ne s’agit ici effectivement que d’un diaporama de cette journée. L’intégralité de l’article (une double page qui raconte la totalité de la journée en immersion) est à retrouver dans le magazine papier, actuellement disponible en kiosque.
      Vous en souhaitant bonne lecture et vous remerciant pour votre intérêt.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires