Vos droits Gens

Fin des allocations chômage : à quoi ai-je droit ?

, par Camille Boulate

Si à la fin de vos droits à l’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) vous n’avez toujours pas retrouvé de travail, vous pouvez bénéficier de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS) et du Revenu de solidarité active (RSA socle). Faisons le point.

Quelles sont les conditions d’attribution ?

Pour l’ASS, il n’y a pas d’âge minimum. Vous devez être à la recherche d’un emploi, justifier de 5 ans d’activité salariée dans les 10 années précédant la fin du contrat de travail et ne pas dépasser le plafond de ressources mensuelles (1 138,90 euros pour une personne seule, 1 789,70 pour un couple). L’obtention du RSA socle, quant à elle, est possible si vous n’exercez aucune activité, si vous résidez en France et si vous êtes âgé d’au moins 25 ans. Les jeunes de 18 à 24 ans peuvent également en bénéficier s’ils justifient d’une activité professionnelle, à temps plein, pendant deux ans sur les trois dernières années.

 

Comment est calculé le montant de ces allocations ?

La composition du foyer entre en compte dans les deux cas. Pour l’ASS, le montant journalier maximal s’élève à 16,27 euros (environ 488 euros pour un mois), mais le plafond de ressources pour l’obtenir augmente si vous êtes en couple (passant de 650 euros à 1 301 euros environ). De son côté, le RSA voit son montant ajusté en fonction de votre situation familiale. Ainsi, si vous êtes seul, sans enfant, l’indemnité mensuelle reçue s’élèvera à un peu plus de 535 euros tandis que si vous êtes en couple, avec deux enfants à charge, l’indemnité atteindra 1 123 euros. Un forfait logement (allant de 64 à 158 euros, toujours calculé en fonction de votre foyer) est déduit de ce montant. À noter par ailleurs que ces deux aides sont cumulables mais que le montant du RSA est déduit de celui de l’ASS.

 

Quelle est la durée des versements ?

L’ASS est renouvelable tous les six mois, sous réserve du contrôle de vos ressources mensuelles. En cas de reprise d’activité, l’ASS peut toujours être versée, si vous ne dépassez pas le plafond de ressources. Concernant le RSA, l’indemnité est attribuée tant que vos revenus sont inférieurs au montant maximal mais vous devez déclarer vos ressources tous les trois mois. En cas de reprise d’emploi, vous pouvez bénéficier de la Prime d’activité, remplaçant le RSA activité et la prime pour l’emploi.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires