Vos droits shutterstock_766847608

Recherche d’emploi : 5 étapes pour bien organiser son temps

, par Marie Roques

On entend souvent que rechercher un emploi est un travail à plein temps. Pour tenir sur la durée, il est essentiel d’être bien organisé. Le risque étant de s’épuiser trop rapidement.

 

1/ Avoir un objectif précis

Le premier piège dans une recherche d’emploi est de ne pas avoir d’objectif précis. “Il est essentiel de maintenir un cap pour ne pas tomber dans des failles spatio-temporelles, insiste Bérangère Touchemann, coach spécialisée dans la recherche d’emploi. Je conseille également de s’assurer que les actions mises en place convergent avec l’objectif fixé.” Par ailleurs, plus vous serez concentré sur un objectif, moins vous serez mobilisé par des phases de concentration ou de réorientation. Cela vous fera gagner un temps précieux.

 

2/ Bien se connaître

Une recherche d’emploi doit être considérée comme une véritable période de travail et abordée comme telle. “Dans cette perspective, il faut être à l’écoute de ses besoins et adapter son organisation personnelle en fonction”, souligne Bérangère Touchemann. Ainsi, vous pourrez alterner entre les plages de travail longues et courtes organisées autour d’un agenda. “Il y a beaucoup de rédaction dans le cadre d’une recherche d’emploi. Certain seront plus à l’aise que d’autres sur ces tâches et pourront y travailler sur des temps longs, illustre Bérangère Touchemann. L’essentiel est de bien se connaître. Savoir si l’on est plus efficace le matin ou l’après-midi et bien sûr prendre en compte ses contraintes personnelles.”

 

3/ Définir des actions de fond

Bien organiser son temps pour rendre sa recherche d’emploi efficace signifie également de mettre en place des actions de fond. “Elles sont à mettre en place dès le départ comme poster des CV dans les CVthèques des jobboards, encore créer des alertes ou encore activer sur LinkedIn l’option qui signale aux recruteurs que vous êtes en recherche active, précise Bérangère Touchemann. Ces actions libèrent du temps pour la suite.”

 

4/ Avoir des temps de récupération

Si certains y parviennent, passer 10 heures par jour à rechercher effectivement du travail reste extrêmement fastidieux. “En revanche, on peut passer une demi-journée à vraiment être dans le concret de la recherche, décortiquer et répondre à des offres, engager des conversations avec des recruteurs sur LinkedIn et récupérer le reste du temps à travers des rendez-vous informels, des entretiens réseaux ou encore des ateliers, conseille Bérangère Touchemann. Il est aussi nécessaire de garder une vie sociale, faire du sport, etc. “Ce n’est pas parce qu’on recherche un emploi que l’on doit se priver de tout”, ajoute Bérangère Touchemann.

 

5/ Se faire accompagner

Pour maintenir le rythme et conserver une organisation efficace, il peut aussi être intéressant de se faire accompagner ou de rejoindre un collectif de demandeurs d’emploi afin de rompre la solitude. “Pour ne pas se décourager, il peut être stimulant d’échanger avec d’autres personnes ou encore de simuler des entretien”, conclut Bérangère Touchemann.

 

 

Avatar

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires