Vos droits etude-salaire

Fiche de paie : les Français n’ont pas confiance en leur employeur

, par Marie Roques

Securex, spécialiste de la gestion du capital humain en entreprise, s’est penché sur le rapport qu’entretiennent les Français avec leur fiche de paie. Il en ressort notamment qu’ils n’ont pas confiance en leur employeur pour intégrer, sur le document, les nouvelles réglementations en matière de droit du travail.

 

Réputée incompréhensible, la fiche de paie reste un document important pour la majorité des Français. Selon une étude menée par Securex, seuls 2 % d’entre eux déclarent ne jamais l’avoir consultée au cours des 12 derniers mois. Cette pratique est beaucoup plus généralisée chez les ouvriers, 92 %, contre 76 % chez les cadres et les professions intermédiaires.

 

Constat d’erreurs

“Le bulletin de paie reste un document essentiel pour les salariés, explique Geoffrey Vidrequin, chargé d’affaires du service paie et RH chez Securex. L’attention est particulièrement forte chez les salariés dont la paie est la plus sensible, ainsi que pour les plus âgés qui peuvent commencer à se préoccuper de l’exactitude de leurs cotisations retraites”.
L’étude nous apprend également que 33 % des sondés ont déjà constaté des erreurs dans leur fiche de paie et ce de toute nature : le montant du salaire, les cotisations prélevées, le nombre d’heures travaillées, les congés payés ou même le remboursement des notes de frais.

 

Inégalités face aux désagréments

Si 67 % d’entre eux n’ont jamais été confrontés à cette situation, 44 % des ouvriers et 42 % des salariés des secteurs du commerce et des transports travaillant dans des structures de 50 à 249 salariés sont les plus concernés par ce type de désagrément. 34 % des personnes interrogées ont pu constater des écarts dans la date de versement de leur salaire d’un mois sur l’autre. Dans les TPE-PME, c’est plus d’un sur 10 qui n’est systématiquement pas payé à une date fixe.
Enfin 21 % des salariés affirment ne pas avoir confiance en leur employeur pour intégrer de manière convenable, les nouvelles réglementations en matière de droit du travail.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème