Conseil en recherche d'emploi salon_emploi

5 étapes pour optimiser un salon emploi

, par Marie Roques

Les salons et forums emploi sont des rendez-vous qui peuvent faire avancer vos recherches de manière significative. Vous aurez l’occasion d’approcher directement des recruteurs. Il est donc impératif de préparer ces événements avec soin. Voici 5 étapes pour vous y aider.

 

Se renseigner sur les acteurs présents
Il semble que cela tombe sous le sens, mais Laurent Juery, directeur régional Sud Ouest pour Page Personnel, juge utile de le rappeler : “Un salon, ça se prépare. On ne se réveille pas un matin en décidant d’y participer avec deux ou trois CV en poche.” Selon ce spécialiste, la clé du succès est de bien se renseigner en amont sur l’événement et notamment s’il y a une thématique précise. “Les salons peuvent être généralistes ou spécialisés dans un domaine comme la construction, l’aéronautique ou encore la grande distribution”, illustre Laurent Juery. Il conseille évidemment de cibler les rendez-vous selon votre expérience ou vos choix d’orientation.
Ce travail d’analyse implique aussi de bien identifier les acteurs qui seront sur place notamment sur le site Internet de l’événement. “Cela vous permettra d’être plus précis dans vos demandes lors de vos éventuels échanges avec les recruteurs”, fait valoir Laurent Juery.

Adapter son CV à la thématique du salon
Une fois bien renseigné, il faut évidemment adapter son CV à l’événement. “Dans le cadre d’un salon sur la grande distribution, même si on a un profil un peu éloigné du secteur, il est intéressant d’évoquer une expérience même ancienne dans le domaine, sans tricher bien sûr, et de modifier le titre du CV”, propose Laurent Juery. Il préconise également de penser à imprimer suffisamment de CV. Entre 20 et 30 exemplaires cela semble raisonnable.

Se préparer psychologiquement à passer des entretiens
Avant d’aborder un salon emploi, il faut aussi se préparer mentalement et ne pas oublier que ce type d’événement peut s’apparenter à une journée de job dating. “Les recruteurs potentiels n’ont pas beaucoup de temps mais sont là pour rencontrer un maximum de personnes, explique Laurent Juery. Il faut donc être prêt à se présenter succinctement et même penser en amont à des réponses pertinentes aux questions qui pourraient être posées.” Pour vous préparer, n’hésitez pas à lister vos expériences les plus proches des offres d’emploi proposées, pourquoi vous souhaitez travailler dans ce domaine et en quoi vous seriez la meilleure personne pour occuper le poste.

Bien gérer son temps
Si l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, n’hésitez pas à arriver à la première heure pour bénéficier des créneaux horaires les plus favorables, avant midi, moment où les recruteurs sont encore frais. “Il vaut mieux passer les entretiens le matin que d’être le 40e candidat de la journée”, souligne Laurent Juery. Arriver le matin vous permettra aussi de bien choisir les exposants que vous souhaitez rencontrer en priorité.

Soigner sa tenue et son attitude
Enfin, comme pour un entretien d’embauche classique, les candidats doivent avoir une tenue et un état d’esprit adaptés au salon. “Ce sont les premiers éléments que l’on véhicule auprès de l’entreprise, expose Laurent Juery. Un salon d’emploi, ce n’est pas une promenade distractive.”
Dans cette perspective, il faut également veiller à respecter le fonctionnement des entreprises. Certaines n’organisent pas d’entretien et ne font que récolter des CV. “Il ne faut pas faire de forcing pour passer, conseille Laurent Juery. Mais n’oubliez pas de prendre les coordonnées d’une personne à recontacter.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires