Conseil en recherche d'emploi thumbnail_carte voeux

Préparer ses vœux de fin d’année

, par Marie Roques

La nouvelle année constitue l’occasion de réactiver votre réseau ou de vous rappeler au bon souvenir d’un recruteur. Mais attention à ne pas les envoyer trop tard. D’où la nécessité de vous préparer suffisamment en amont.

Pour un demandeur d’emploi, présenter ses vœux devrait être incontournable. C’est en effet le seul moment de l’année où il est possible de se rappeler au bon souvenir de quelqu’un sans avoir à justifier d’un quelconque motif. “La nouvelle année est l’occasion idéale pour reprendre contact avec un recruteur, de réactiver son réseau, ou de créer de nouveaux contacts. Les vœux touchent tout le monde, c’est le moment de se caler sur ce rituel pour attirer l’attention. Mais tous les candidats n’y pensent pas. Ou ils envoient leur vœux d’une façon trop désordonnée pour qu’il y ait un réel impact”, observe Gwladys Ramette, coach emploi et recruteuse. Car les vœux ne s’improvisent pas. “Il faut suivre une stratégie : à qui les envoyer et dans quel ordre de priorité, quel message personnalisé envoyer, et surtout, quand”, indique Glwadys Ramette. Si vous avez tout le mois de janvier pour envoyer vos vœux, la coach conseille de les envoyer plutôt la première quinzaine. D’où la nécessité de vous préparer en amont : “Si vous ne vous y prenez pas assez tôt, vous risquez d’arriver comme un cheveu sur la soupe, de ne pas envoyer à temps vos vœux à toutes les personnes intéressantes pour votre recherche d’emploi, voire d’oublier les plus importantes”. N’hésitez pas à élaborer votre stratégie de vœux dès novembre.

A lire aussi : Réseau et emploi : continuez à travailler vos contacts, même en poste !

Une stratégie à élaborer au plus tôt

Première étape : dresser la liste des “personnes cibles”. “Les personnes qu’il faut relancer, qui sont déjà dans votre réseau, et celles qui n’y sont pas encore et avec qui l’on voudrait créer une relation”, précise Gwladys Ramette. Seconde étape : préparer le contenu des vœux, avec des messages personnalisés. “Les messages impersonnels ne retiennent pas l’attention. Il faut personnaliser son message pour chaque interlocuteur”. Rappelez le contexte dans lequel la rencontre s’est passée s’il s’agit d’une personne que vous avez déjà rencontrée personnellement. Souhaitez à votre destinataire, selon la connaissance que vous en avez, la réussite pour l’un de ses projets. “Si ce sont des personnes que vous connaissez déjà, vous pouvez leur proposer de les revoir. Si vous ne les connaissez pas, rappelez vos compétences et expliquez que vous commencez l’année en contactant les entreprises les plus intéressantes pour vous”, conseille Gwladys Ramette. Enfin, troisième étape : mettre en place un planning d’envoi. “Il ne faut surtout rien automatiser, et réfléchir à l’ordre dans lequel vous enverrez vos vœux. Qui sont les personnes cibles prioritaires”, indique Gwladys Ramette. Privilégiez les personnes que vous avez déjà rencontrées, et qui pourraient, d’une façon concrète, vous apporter le plus de pistes possibles. Enfin, pensez à créer un tableur pour gérer les envois et les réponses à vos vœux. Car il sera tout aussi important, ensuite, de répondre rapidement à ceux qui vous répondront.

 

Avatar

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème