Reconversion & Formation Postuler dans un autre secteur

5 étapes pour postuler dans un autre secteur

, par Marie Roques

Changer de domaine d’activité n’est pas une chose aisée. En revanche si la démarche est cohérente et menée avec sérieux, elle peut réellement vous ouvrir de nouvelles opportunités.

 

1 – Reprendre son historique professionnel

“Postuler dans un autre secteur n’est pas si simple”, met en garde, Caroline Carlicchi, coach, fondatrice du cabinet Coaching Go. Elle conseille, avant toute chose, de reprendre son historique professionnel sur une page blanche d’une part et d’identifier de manière précise le nouveau secteur dans lequel on veut aller d’autre part.

2 – Repérer les cohérences

Une fois ce premier exercice réalisé, il faut faire le point sur les approches et les compétences qui pourraient être compatibles avec le nouveau secteur appréhendé et intéressantes à valoriser. “Vérifiez dans votre CV s’il n’y a pas déjà des éléments attendus dans le nouveau poste visé”, ajoute Caroline Carlicchi, avant de poursuivre :

“Il est important d’identifier tout ce qui pourrait jouer en votre faveur et le mettre en évidence.”

3 – Préparer un pitch

La suite du travail va consister à préparer un pitch. Une présentation courte qui prendra en compte les éléments évoqués précédemment ainsi qu’une réflexion construite pour atteindre votre objectif. “Cette étape nécessite également de rédiger un nouveau CV en conséquences pour justifier ce projet”, glisse Caroline Carlicchi.

4 – Passer à l’action

Pour tenter de changer de secteur, il faudra aussi rapidement passer à l’action, rencontrer des personnes appartenant à ce nouveau réseau, vous rendre dans les groupes LinkedIn dont l’intitulé correspond au domaine visé et voir ce qui se dit. “Cela implique de rester en mouvements, de participer à des conférences, de s’entretenir avec des dirigeants, explique Caroline Carlicchi. L’objectif est de déterminer si cette nouvelle approche peut être intéressante pour les entreprises du secteur plutôt qu’une personne issue du cru, mais qui pourra valoriser une expérience.” Il faut oser aller au contact, prendre des rendez-vous afin de déterminer si votre projet est réaliste. Caroline Carlicchi. constate :

“De plus en plus d’entreprises recrutent des personnes d’horizons très différents car elles apportent un regard neuf”.

5 – Entrer par la petite porte

Autre moyen facilitant pour changer de secteur  : commencer par une mission d’intérim, par exemple. “Cela permet de faire ses preuves et d’être plus facilement intégré, confirme Caroline Carlicchi. Il est aussi possible de réaliser un stage, une formation afin de montrer que l’on s’est déjà investi dans ce changement d’orientation.”
Il faut également garder à l’esprit que dans le cadre d’un recrutement, les réponses aux annonces sont de plus en plus traitées de manière automatisée avec un premier tri réalisé par un moteur de recherche. Dans le cadre d’un changement de trajectoire, vous avez peu de chance d’être retenu.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Rebondir


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires