Actualités Foule floue

La crise pourrait faire disparaître 6,7 % des heures travaillées dans le monde

, par Marie Roques

Dans un rapport publié, mardi 7 avril, l’Organisation internationale du travail (OIT) dresse un bilan inquiétant des conséquences de la crise sanitaire sur le marché du travail au niveau mondial.

La crise que nous vivons actuellement devrait entraîner la disparition de 6,7 % des heures de travail dans le monde au cours du deuxième trimestre de l’année 2020, soit 195 millions d’équivalents temps plein. En Europe, la baisse attendue s’élèverait à 7,8 % des heures travaillées, soit 12 millions d’équivalents temps plein.
Sans trop de surprises, les secteurs les plus à risque sont l’hôtellerie et la restauration, l’industrie manufacturière, le commerce de détail et les activités commerciales et administratives.
Selon l’OIT, la hausse finale du chômage mondial pour l’année 2020 dépendra pour beaucoup de l’évolution de la situation et des mesures adoptées. Il est fort probable que les chiffres de fin d’année soient nettement plus élevés que la projection initiale de 25 millions.

« Les travailleurs et les entreprises traversent une catastrophe, aussi bien dans les économies développées que dans les économies en développement, analyse Guy Ryder, directeur général de l’OIT. Nous devons agir vite, ensemble et avec détermination. De bonnes mesures d’urgence peuvent faire la différence entre survie et effondrement. »

Un besoin de mesures intégrées

Dans la population active mondiale de 3,3 milliards de personnes, soit plus de quatre personnes sur cinq (81 pour cent) sont actuellement affectées par la fermeture totale ou partielle des lieux de travail. Selon le rapport de l’OIT, 1,25 milliard de travailleurs sont employés dans les secteurs identifiés comme courant un risque élevé de hausse « drastique et dévastatrice » de licenciements et de réduction des salaires et des heures travaillées. Le rapport alerte aussi sur le besoin de mesures intégrées, à grande échelle, s’articulant autour de quatre piliers: soutien aux entreprises, à l’emploi et aux revenus; relance de l’économie et de l’emploi; protection des travailleurs sur leur lieu de travail; et recours au dialogue social entre gouvernement, travailleurs et employeurs pour trouver des solutions.

Avatar

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème