Marché de l'emploi foule-marseille

Les offres d’emploi en CDI augmentent

, par Fabien Soyez

Avec 30 000 offres supplémentaires sur le premier semestre 2019, le marché de l’emploi se porte bien, selon le baromètre RégionsJob / HelloWork. En particulier les CDI, qui représentent les trois quarts de ces offres.

 
Les recrutements, en particulier en CDI, augmentent, selon le baromètre RégionsJob pour HelloWork, publié le 24 juillet. Le marché de l’emploi a ainsi recensé 30 000 offres supplémentaires sur le premier semestre 2019, soit une augmentation de 9 % par rapport à fin 2018.

Les CDI représentent 74 % de ces offres (soit 22 220), en hausse de plus de 16 % par rapport au premier semestre 2018. « En revanche, les CDD ont moins la cote auprès des recruteurs (– 14 %). Le travail temporaire est lui aussi moins demandé avec – 7 % d’offres proposées, tout en restant à un niveau très élevé en volume d’offres d’emploi », indique l’étude.

Paradoxalement, cette progression du CDI serait selon le baromètre liée à l’évolution de l’état d’esprit des chefs d’entreprises, « plus confiants en l’avenir », mais aussi et surtout à des difficultés de recrutement dans certains bassins d’emplois. Ainsi, David Beaurepaire, directeur délégué d’HelloWork, explique sur Europe 1 que dans ces zones, « pour pouvoir trouver un candidat, il est nécessaire de proposer un contrat à durée indéterminée ».

marseille

 

La région Paca, région la plus dynamique

En ce qui concerne la répartition géographique des offres d’emploi, la région Paca arrive en tête du classement des régions les plus dynamiques, avec un volume d’offres en hausse de 24 % en six mois.

Vient ensuite l’Île-de-France, qui a enregistré une croissance de 16 %, et qui est la collectivité territoriale proposant le plus d’offres d’emploi, avec 18 % du volume national. La Bretagne (+ 13 %) monte sur la troisième marche du podium.

Parmi les régions qui recrutent le plus, derrière l’Île-de-France, on trouve l’Auvergne-Rhône-Alpes (16 % du volume d’offres), ainsi que les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine (9 % toutes les deux).

 

L’ingénierie industrielle et l’informatique, secteurs les plus porteurs

Dans le détail, l’ingénierie industrielle est le secteur qui présente la plus forte croissance (+ 23 % d’offres), suivi par le secteur informatique (+ 11 %) et les ressources humaines (+ 10 %).

Les fonctions commerciales et de production/maintenance restent « les plus dynamiques en termes de volume d’offres à pourvoir sur ce 1er semestre », indique le baromètre.

 
 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires