Marché de l'emploi Armée de terre

Armée de terre : une carrière envisageable pour 1 jeune sur 2

, par Julie Tadduni

Pour 51 % des jeunes, l’Armée de terre est un employeur potentiel, d’après un sondage de l’Institut CSA pour l’Armée de terre.

Plus de la moitié des 16-24 ans considère que l’Armée de terre est un choix de carrière envisageable. Pour 90 % des jeunes, elle bénéficie d’une image positive. Et pour 27 % d’entre eux, elle est même très positive.

 

Un plan B

Toutefois, 49 % perçoivent l’institution comme une solution de secours, notamment ceux dont le niveau est inférieur au baccalauréat (53 %) ou les chômeurs (56 %). Un sentiment qui s’explique en partie parce qu’ils sont encore 29 % de jeunes à imaginer que l’Armée de terre ne s’adresse qu’aux personnes non diplômées.

 

Idées reçues

Chez les jeunes, les clichés ont la vie dure : 27 % pensent que l’institution propose peu ou pas d’évolution, 23 % que soldat est un métier qui n’est pas fait pour les femmes et un tiers estime que la reconversion après l’Armée est difficile.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Gamarde, le

    Cet état d’esprit est créé par l’Armée de Terre elle-même, qui ne montre pas complètement les opportunités de carrière. Par ailleurs, les CDD proposés par l’Armée n’incite pas les jeunes à se projeter dans une carrière militaire, puisque les contrats sont forcément de durée déterminée.?

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires