Marché de l'emploi Emmanuel Macron

Macron : quel bilan pour l’emploi après un trimestre ?

, par Julie Tadduni

Au terme d’un trimestre d’exercice, les Français jugent la performance d’Emmanuel Macron insatisfaisante à hauteur de 60 %, rapporte un sondage Indeed.

Peut mieux faire. C’est le sentiment des Français sur les performances de leur nouveau président, une centaine de jours après sa prise de fonction.

 

La loi Travail controversée mais pas si mal perçue

67 % des Français affirment se sentir mal informés concernant la réforme du code du travail, toutefois plus de la moitié d’entre eux (52 %) déclarent s’y opposer. Les plus grandes craintes sont une éventuelle dégradation des conditions de travail (54 %) et un recul de la place des syndicats (53 %). Si les répondants ne font pas preuve d’enthousiasme, ils sont cependant 45 % à penser qu’elle pourrait améliorer la situation économique des entreprises et 34 % qu’elle aurait des conséquences positives sur l’emploi.

 

Quid du quinquennat ?

Les Français déclarent faire confiance au président pour améliorer la situation des entreprises ainsi que la croissance, l’emploi et les finances publiques d’ici à 2022. L’initiative “Make Our Planet Great Again” est vue comme un atout pouvant attirer les scientifiques américains pour 62 % d’entre eux.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (6)

  1. Papadopoulpos, le

    Quelque soit la considération de chacun envers M. Macron, un bilan me semble prématuré sur son action. De plus, redresser un pays qui est en souffrance depuis les 30 glorieuses dans un pays ou tout changement est redouté comme la peste, c’est une mission presque impossible.

  2. Philippe MARY, le

    Ce petit arriviste ne résoudra jamais les problèmes de la France. Il est tellement imbu de sa petite personne que son jugement en est totalement altéré, à supposer qu’il soit capable de juger!

  3. Dupuis, le

    Il est beaucoup trop tôt pour attribuer quelque résultat économique que ce soit à E. Macron.
    Certes ses 100 premiers n’ont pas été particulièrement convaincants à de nombreux égards, mais s’agissant de résultats économiques il va nous falloir encore un peu de patience.
    Les premiers résultats de son prédécesseur n’ont éte perceptibles que courant octobre 2012.

  4. Mag, le

    Plutôt que de tout critiquer il serait bien plus productif de proposer des idées pour accélérer la création d’emplois par le développement d’activités. Diminuer vos achats de produits made in PRC par ceux produits en France serait un premier pas…

  5. Neny, le

    Et Quid de tous les emplois aidés qui ont été gelés discrètement le 9 août obligeant des dizaines d’associations d’insertion de fermer leur porte et annuler leurs embauches.
    Personne n’en parle. Les actions de l’ombre.

  6. Mayran, le

    bonjour,
    Qui peut sérieusement penser ( ou faire croire!) que l’on peut avoir un bilan pour l’emploi mesurable au bout d’un trimestre ? alors que les mesures soi-disant indispensables ( vu sous l’angle du patronat bien sûr ) ne sont pas encore en place !

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires