Mobilité slovénie

Travailler en Slovénie, “pays vert et connecté”

, par Julie Falcoz

Plutôt tourné vers les services et l’industrie, le cœur vert de l’Europe n’en est pas moins un pays où règne une certaine douceur de vivre.

 
Vous avez sûrement vu cette image paradisiaque d’un lac bleu, ponctué d’une petite île au milieu sur laquelle est posée une église. C’est le lac de Bled. Et toutes les photos de ce pays montrent des eaux transparentes et des paysages verdoyants. S’installer en Slovénie, c’est miser sur la qualité de vie.

Coincé entre l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie, ce petit pays est membre de l’Union Européenne depuis 2004, avec un peu plus de deux millions d’habitants pour 20 273 km2. Les régions situées à l’ouest du pays, la Slovénie occidentale, sont parmi les plus développées et principalement axées sur les services. Tandis que les régions orientales, moins peuplées, sont plus tournées vers l’industrie et l’agriculture.

 

Voitures et médicaments

“La Slovénie est connue pour son industrie automobile, et les entreprises françaises ont une forte présence dans ce secteur. Il convient également de mentionner l’industrie pharmaceutique. J’ai aussi remarqué que beaucoup d’entreprises sont engagées dans le domaine de la numérisation”, précisait en décembre 2017, Marion Paradas, ambassadrice de France en Slovénie, au magazine Découvrez la Slovénie, publication de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Slovénie.

Dès les années 80, les industries mécaniques, automobile notamment, et les industries à forte valeur ajoutée (électronique, pharmacie et produits chimiques) se sont beaucoup développées. Mais moins que les services qui représentent plus de la moitié du PIB, grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC), services financiers et commerciaux et la distribution. Quant au tourisme, il se pourrait qu’il tire son épingle du jeu ces prochaines années puisque la Slovénie accueille de plus en plus de visiteurs. Plus de 4,4 millions en 2017. C’est d’ailleurs le premier pays à être déclaré “destination verte” par l’association Green Destinations. Le gouvernement veut en faire un “pays vert et connecté”, mêlant développement durable et innovation numérique. La Société Générale, Décathlon, Sodexo, E. Leclerc ou Sanofi-Aventis sont quelques grands noms d’entreprises françaises installées en Slovénie. Renault, le fabricant de voitures, a choisi le sud-est du pays, en s’implantant à Novo Mesto. Son usine a récemment fabriqué sa 4 000 000e voiture.

L’entreprise emploie des Français selon plusieurs contrats : “Le VIE pour les étudiants qui veulent acquérir de l’expérience et élargir leur expertise Renault hors de France. Les contrats d’expatriés sont plutôt destinés aux postes de direction, pour expérimenter la gestion d’une succursale, avant de poursuivre leur carrière à l’international, explique Alenka Valoh Pogacnik, DRH Renault Adriatique. Et enfin, nous offrons également des emplois en contrat local, qui doivent se conformer à la législation du pays. Nous recherchons des connaissances spécifiques qui ne peuvent pas être trouvées en Slovénie et la connaissance de la langue slovène”.

 

Douceur de vivre

À titre d’exemple, le salaire minimum slovène était de 843 euros en 2018, selon l’Office statistique de l’Union Européenne. Le coût de la vie étant quand même moins élevé qu’en France. Côté langue, beaucoup de Slovènes parlent anglais, voire d’autres langues étrangères, mais mieux vaut se mettre au slovène pour une bonne intégration. À noter que c’est un pays sûr. Sur les forums, on peut lire ici et là que la plupart des habitants ne ferment pas leur porte à clé. Vivre en Slovénie, c’est pouvoir skier le matin et se baigner dans la mer Adriatique l’après-midi même. Et surtout profiter d’une agréable douceur de vivre. “Les gens qui viennent ici pour les affaires essaient souvent de prolonger leur séjour. Une fois que vous y êtes, vous ne voulez pas repartir !” conclut Alenka Valoh Pogacnik.

 

Les 10 emplois les plus recherchés en Slovénie :

• Serveur

• Agent d’entretien

• Conducteur de poids lourds

• Cuisiniers

• Médecins spécialisés

• Manœuvres des industries manufacturières

• Agents de sécurité

• Aides de cuisine

• Cadres infirmiers

• Vendeurs
 

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires