Reconversion & Formation Decathlon lance un centre de formation des apprentis pour devenir employé technicien vendeur en matériel de sport

Decathlon lance un centre de formation des apprentis pour devenir employé technicien vendeur en matériel de sport

Decathlon ouvre son centre de formation pour apprentis

, par Stéphanie Condis

En septembre, l’enseigne lancera une formation qualifiante en alternance menant aux métiers de la réparation et de la vente de produits sportifs. Un moyen de répondre à ses propres besoins de main d’œuvre et plus largement à ceux du marché de l’emploi dans ce secteur porteur.

En partenariat avec l’agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa), Decathlon met en place, à partir de septembre 2022, un cursus en apprentissage pour obtenir les qualifications nécessaires à la réparation et la vente de produits sportifs.

Dispensé au sein de 17 centres de formation d’apprentis (CFA) dans douze des treize régions métropolitaines françaises, il permettra de décrocher le titre professionnel d’employé technicien vendeur en matériel de sport.

Un métier qui consiste à mettre en rayon les produits et garantir leur disponibilité, mais aussi les entretenir, réparer et personnaliser, ou encore contrôler la qualité des prestations effectuées. Enfin, il s’agit d’assurer le conseil et la vente des articles.

Au total, 200 apprentis, répartis en promotion de dix élèves, suivront cette formation rémunérée se déroulant sur un an, au rythme d’une semaine à l’école et de trois en magasin ou en atelier Decathlon.

Un tremplin vers l’emploi

A la clé, une potentielle embauche par l’enseigne : « Nous nous sommes fixé une cible de transformation CDI chez Decathlon de 70-80 % en termes de taux d’insertion à l’issue de la formation, souligne Hélène Lacroix, chef de projet RH de l’enseigne. Nous souhaitons transmettre notre expertise et notre savoir-faire à des jeunes pour accompagner leur entrée dans la vie active. »

Pour Decathlon, l’objectif est de constituer un vivier de personnes qualifiées afin d’embaucher plus facilement des profils formés à ses besoins qui sont grandissants compte tenu de la croissance du marché du cycle et de la mobilité urbaine en général, et des trottinettes électriques en particulier. Et Hélène Lacroix de préciser : « Nous prévoyons 1 000 techniciens en poste en 2026. » A pourvoir grâce à la nouvelle filière spécifique mise en place avec l’Afpa, mais aussi par le recrutement de candidats externes.

Informations sur le site de Decathlon dédié à son centre d’apprentissage.

 

Avatar

Stéphanie Condis
Journaliste


Sur le même thème