Reconversion & Formation shutterstock_1022344123

Emova Group crée sa propre école de formation florale

, par Mathilde Seifert

Qui dit rentrée dit nouveauté. C’est du moins le mot d’ordre d’Emova Group. En effet, le 12 octobre correspond à un nouveau départ dans l’univers de la fleur avec la création de l’école florale, école de formation pour devenir fleuriste.

Si le métier de fleuriste est reconnu comme un métier d’art, il n’est pas pour autant valorisé à sa juste valeur d’après les spécialistes du domaine. Ce manque de reconnaissance entraînerait d’ailleurs une pénurie de fleuristes. Emova Group entend bien casser ce cercle vicieux en créant “l’École Florale”.

“Aujourd’hui le secteur a besoin de fleuristes passionnés, qualifiés et formés à tous les aspects de leur métier. Les formations, souvent trop classiques, enferment l’apprenant fleuriste dans une conception traditionnelle de leur métier”, explique le groupe Emova. Leur ambition est de devenir l’école de l’excellence de la fleur. Pour cela, ils entendent réinventer l’enseignement du métier de fleuriste en le rendant davantage moderne et actuel. Le groupe souhaite cette évolution, tout en gardant à l’esprit les contraintes du diplôme traditionnel reconnu et déjà existant qui est le CAP fleuriste.

À lire aussi : Emploi des 16-25 ans : le plan “1 jeune, 1 solution” entre en vigueur

Le but est donc d’enrichir l’apprentissage initial et traditionnel par des modules innovants traitant du  merchandising, la vente en B2B, la relation client, le digital et les réseaux sociaux, l’identité de marque ou encore des métiers de la bouquetterie. Ces nouveautés seront dispensées par des intervenants, professionnels du métier, de sorte à coller au maximum aux attentes actuelles. “Notre devoir est aussi de former nos apprentis à obtenir une vision à 360° des compétences nécessaires à leur réussite professionnelle future”. Avantage indéniable, l’apprentissage du métier se fera au sein des enseignes du réseau. Les apprenants seront encadrés par des professionnels tout au long de leur cursus et auront un accès prioritaire à l’emploi au sein du groupe.

Plusieurs formations existent, du CAP en 2 ans au CQP assistant fleuriste en passant par le CAP en 1 an. Les admissions se réalisent sur dossier et signature d’un contrat en alternance avec un employeur mis à part pour le CQP où la consultation du dossier est complétée par un entretien. Pour s’inscrire, cliquez ici.

Avatar

Mathilde Seifert


Sur le même thème