Métiers porteurs Waste sorting

Environnement : Suez va recruter 1 500 emplois en insertion et 2 000 ingénieurs en CDI en 2021

, par Fabien Soyez

Afin de continuer à œuvrer pour « une économie circulaire et solidaire”, le groupe Suez, spécialisé dans les services industriels de l’environnement, souhaite créer 1 500 emplois en insertion en 2021. En parallèle, l’entreprise continue de rechercher du personnel hautement qualifié, en CDI.

Le groupe Suez compte actuellement 90 000 collaborateurs dans le monde, dont 29 500 en France. L’entreprise spécialisée dans les services industriels de l’environnement évolue dans plusieurs domaines liés à l’écologie : le traitement et le recyclage de l’eau, l’assainissement et le recyclage des déchets, et les énergies vertes. Afin de continuer à œuvrer pour une “une économie circulaire et solidaire”, elle recrutera en 2021 quelque 1 500 emplois en insertion. En parallèle, elle continuera de rechercher des profils hautement qualifiés, en CDI.

 

Un “engagement pour l’inclusion”

“Axée sur la diversité et engagée pour l’inclusion”, Suez rappelle dans un communiqué qu’elle a créé en 2002 une filiale d’insertion, Rebond Insertion. Agréée Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale, sa vocation est l’insertion professionnelle de publics “fragiles” et éloignés de l’emploi : demandeurs d’emploi de longue durée, allocataires du RSA, seniors, travailleurs handicapés, et jeunes de moins de 26 ans sans qualification.

Ce sont ces profils que l’entreprise compte recruter en 2021 à travers Rebond Insertion. Les nouvelles recrues seront appelées à travailler dans le développement de “nouvelles solutions d’économie circulaire bas carbone”, pour des collectivités, des associations de l’ESS et des industriels de l’environnement. Ils seront notamment employés sur des activités de tri, de collecte de déchets en centre-ville ou de propreté urbaine.  “Avec un taux de sorties dynamiques vers l’emploi et des formations qualifiantes de plus de 70 %”, précise Suez. Ainsi, nombre de salariés en insertion restent dans le groupe à la fin de leur contrat, en intérim, en contrat de professionnalisation ou en CDD de plus de 6 mois (puis en CDI).

 

Entre 1 600 et 2 000 postes en CDI

Chaque année, Suez recrute en France quelque 2 000 personnes en CDI. “Avec le Covid-19, nous en avons recruté 1 600, mais en 2021, nous espérons repartir sur 2 000 personnes”, indique Isabelle Calvez, directrice des ressources humaines de l’entreprise, sur BFM Business.

Les postes à pourvoir, partout en France concernent des ingénieurs étude et développement, des responsables de performance usine, ou encore des responsables de développement commercial. Les ingénieurs recrutés sont appelés à travailler dans la R&D, ainsi que dans les stations d’assainissement de l’eau de Suez. Le groupe recherche aussi des techniciens et des opérateurs qualifiés pour ses sites d’exploitation de l’eau, ainsi que pour la collecte des déchets.

Les profils recherchés en 2021 vont des jeunes diplômés à ceux ayant de l’expérience dans le pilotage d’installations de recyclage et de centres de traitement.

“Nous recherchons des candidats sensibles à l’écologie, la durabilité de la planète. Ils doivent avoir l’envie de faire bouger les choses, d’inventer les solutions de demain pour le traitement des déchets, le recyclage de l’eau et le non gaspillage”, conclut Isabelle Calvez. À noter qu’ils devront aussi avoir des compétences “en matière de digital”, les services industriels de l’environnement de Suez faisant appel, de plus en plus, à des outils numériques de “monitoring”.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème