Vos droits arret maladies

En arrêt maladie, je touche l’intégralité de mon salaire ?

, par Aline Gérard

La réponse de Judith Bouhana, avocat à la Cour, spécialiste en droit du travail :

 

Précisons que l’indemnité versée est composée à la fois d’IJSS (Indemnité journalière de sécurité sociale) (1) et d’une indemnité complémentaire de l’employeur (2) :

 

1) La CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) verse des IJSS qui sont égales à 50 % du gain journalier de base du salarié sans pouvoir excéder 1/730e du plafond annuel de la Sécurité sociale ni 1,8 fois la valeur du Smic (soit 2 639,92 euros au 1er janvier 2016 et 43,40 euros par jour maximum. Ce montant est majoré pour les salariés ayant au moins 3 enfants à charge, à partir du 31e jour d’arrêt, Ndlr). Pour les salariés mensualisés, ce qui concerne la majorité des cas, l’IJSS est calculée en faisant la moyenne des payes des 3 mois précédant l’arrêt.

 

2) L’employeur est tenu de verser une indemnité complémentaire aux IJSS au salarié. Certaines conventions collectives prévoient un maintien à 100 % pendant une certaine durée. Le salarié doit donc vérifier sa convention collective. A défaut de disposition conventionnelle plus favorable, on applique la loi. Celle-ci parle du versement d’une indemnité complémentaire après un délai de carence de 7 jours.

Les salariés qui ont au moins un an d’ancienneté minimum vont percevoir 90 % de leur rémunération brute pendant 30 jours (période 1) puis 2/3 de cette rémunération les 30 jours suivants (période 2). La durée de ces deux périodes va être augmentée de 10 jours par tranche entière de 5 ans d’ancienneté après la première année. La loi prévoit en effet que le salarié qui est par exemple dans sa 6e année a droit à 10 jours de plus pour chacune des 2 périodes. Le total ne doit pas excéder 90 jours.

 

Attention, ces règles ne concernent pas les accidents du travail qui bénéficient de dispositifs plus favorables : les IJSS par exemple sont versées dès le premier jour d’arrêt et le jour de l’accident est entièrement rémunéré par l’employeur.

 

Pour en savoir plus sur les arrêts maladie, retrouvez notre rubrique Vrai/ Faux sur ce sujet dans notre édition de Juillet/ Août 2016 de Rebondir, actuellement en kiosques.

gplus-profile-picture

Aline Gérard
Rédactrice en chef de Rebondir


Sur le même thème


Vos réactions (6)

  1. villemur, le

    Bonjour

    Très bonne information pour une population parfois en détresse

    Cordialement

    Denis VILLEMUR

  2. Sattaf, le

    Merci pour l’info

  3. DANIEL laurent, le

    Bonsoir , votre article part surement d’une bonne intention mais reste incompréhensible pour le commun des mortels .
    Merci quand même d’avoir essayé .
    Cordialement

  4. Ouahrabi, le

    Je vous remercie,

  5. Manon35, le

    Article très très bien écrit. Bravo!

  6. Arrêts maladie : quels sont vos droits ? – Rebondir, le

    […] En arrêt maladie, je touche l’intégralité de mon salaire ? […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires