Actualités alternance-apprentissage

2021, année record pour l’apprentissage

, par Stéphanie Condis

L’an dernier, 718 000 nouveaux contrats ont été signés, dépassant les excellents résultats déjà obtenus en 2020. L’apprentissage a la cote auprès des étudiants et des employeurs, car c’est une formule gagnante pour tous.

Entre 2020 et 2021, le nombre d’apprentis a augmenté de 37 %. Deux années historiques qui montrent l’engouement pour ce type de parcours, destiné aux 16-29 ans (mais sans limite d’âge pour les personnes en situation de handicap) et caractérisé par l’alternance entre l’expérience de terrain en entreprise et les enseignements pratiques et théoriques dispensés dans les centres de formation (CFA) ou les écoles. Et ce pendant six mois à trois ans selon les cursus.

Pourquoi une telle hausse des effectifs pour atteindre, l’an dernier, 718 000 nouveaux contrats dans les secteurs privé et public ? Nul doute que c’est lié aux importantes aides accordées par l’Etat, à partir de l’été 2020, aux employeurs pour l’embauche d’un apprenti : elles sont maintenues pour les contrats signés jusqu’au 30 juin 2022 et permettent, en général, de financer presque tout le salaire d’un apprenti pendant un an, à raison d’un maximum de 5 000 euros pour un jeune de moins de 18 ans ou 8 000 euros pour un majeur.

A lire aussi : Le « contrat Engagement Jeune », tremplin vers l’emploi

Mais au-delà de ces primes fortement incitatives, c’est une tendance de fond qui se renforce, avec de nouveaux publics qui s’intéressent à l’apprentissage, parmi les jeunes comme les recruteurs.
Les premiers y trouvent plusieurs intérêts : leur diplôme est financé et, en plus, ils sont rémunérés pendant leurs études qui leur apportent un bagage professionnel facilitant grandement l’insertion professionnelle par la suite.
Les seconds peuvent former les nouveaux venus en fonction de leurs besoins et de leur culture d’entreprise, engageant un investissement sur l’avenir et fidélisant des recrues souvent gardées par la suite au sein des équipes.

Pour toute information, direction le portail officiel de l’apprentissage.

Avatar

Stéphanie Condis
Journaliste


Sur le même thème