Actualités shutterstock_1593215368

Emploi : la France coupée en deux ?

, par Mathilde Seifert

L’agence d’intérim, Mistertemp’group, a mené une expertise sur les disparités existantes au niveau régional en matière d’emploi. La crise économique, engendrée par la Covid-19, n’est pas étrangère à ces inégalités régionales.

“Après une rentrée encourageante pour les acteurs de l’emploi dans un contexte peu évident, nous arrivons aujourd’hui à un certain palier”, décrypte dans un communiqué de presse Alexandre Pham, co-fondateur de Mistertemp’group, avant d’ajouter “la France va de plus en plus être coupée en deux. [Celle] très urbaine en stand-by à cause de la Covid-19, et le reste de la France pour qui la vie parvient globalement à continuer”.

Autant les agences basées dans de grandes métropoles subissent de forts ralentissements en matière d’emploi et de recrutement, autant celles qui sont localisées dans le reste de la France sont clairement reparties à la hausse. Dans certains secteurs, des pénuries de candidats surviennent. Par rapport à l’année précédente, ces petites et moyennes agglomérations connaissent une hausse des postes à pourvoir de 16 % contre une baisse de 22 % dans les grandes villes. Ces différences sont également encouragées par la présence géographique ou non de certaines activités dans les grandes métropoles. “Les secteurs de la logistique et de l’industrie présent majoritairement dans les petites et moyennes métropoles connaissent un bel essor”. Les secteurs du tourisme et de la restauration sont, quant à eux, particulièrement touchés par la crise sanitaire et essuient une baisse non négligeable.

À lire aussi : Recrutement : 15 000 embauches en CDI prévues chez Adecco

Avatar

Mathilde Seifert


Sur le même thème