Marché de l'emploi shutterstock_571977865

Enquête Emploi de l’Insee : Le chômage à son plus bas niveau depuis 10 ans

, par Fabien Soyez

Avec un taux de 8,8 %, le chômage est à son plus bas niveau depuis 10 ans en France, selon une étude de l’Insee.

 
Le taux de chômage (au sens du BIT, le Bureau international du travail (1)) en France est à son plus bas niveau depuis 2009. Selon les résultats provisoires de l’enquête Emploi de l’Insee, il a ainsi diminué de 0,3 points au quatrième trimestre 2018, à 8,8 % de la population active (hors Mayotte). Au total, on compte 2,5 millions de chômeurs en France métropolitaine.

Au quatrième trimestre 2018, la baisse a été particulièrement visible chez les jeunes, avec -1,7 points (18,8 %) pour les 15-24 ans et -0,2 points (8 %) pour les 25-49 ans. En revanche, le taux est resté stable pour les 50 ans ou plus, à 6,1 %. Le taux d’emploi augmente en outre fortement chez les jeunes, avec +0,5 points pour les 15-24 ans (31 %). Au total, le taux d’emploi des 15-64 ans a augmenté de +0,2 points, et s’établit à 66,1 %, son plus haut niveau depuis 1980.

Le taux de chômage de longue durée s’établit de son côté à 3,4% de la population active (France métropolitaine), comme au trimestre précédent. En recul de 0,3 point sur un an, il représente 986 000 personnes qui déclarent chercher un emploi depuis plus d’un an.

 
emploi-BIT

 

Le taux d’emploi à temps complet progresse

« Le taux d’emploi à temps complet s’établit à 54,4 % au quatrième trimestre 2018. Il augmente de 0,3 point par rapport au trimestre précédent et de 0,5 point sur un an ; il atteint son plus haut niveau depuis 2003. Le taux d’emploi à temps partiel est stable, à 11,7 %, quasiment son niveau de fin 2017″, peut-on aussi lire dans l’étude de l’Insee.

En outre, le sous-emploi s’accroît légèrement (5,8 % de la population active). « Il s’agit principalement de personnes à temps partiel souhaitant travailler davantage. Cette part augmente de 0,2 point sur le trimestre, après avoir diminué de 0,2 point au trimestre précédent », indique ainsi l’institut de recherches.

Enfin, le taux d’activité  (individus actifs en emploi, plus les chômeurs) des seniors a augmenté fortement au quatrième trimestre 2018. Celui des 15-64 ans est stable, à 72,3 % – 0,3 point au-dessus de son niveau un an plus tôt. « Il est quasi stable pour les jeunes et les personnes d’âge médian, mais augmente nettement pour les 55-64 ans (+0,5 point sur le trimestre et +0,9 point sur un an), notamment les femmes », précise l’Insee.

 
(1) Un chômeur au sens du BIT est une personne en âge de plus de 15 ans « qui n’a pas travaillé, ne serait-ce qu’une heure, au cours de la semaine de référence, est disponible pour travailler dans les 2 semaines et a entrepris des démarches actives de recherche d’emploi dans le mois précédent (ou a trouvé un emploi qui commence dans les 3 mois) ».

 
 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Dansette, le

    Bonjour,

    Je suis enthousiaste sur vos chiffres.
    J entends aussi parler du plein emploi chez les cadres, malgré cela je suis un cadre dirigeant de 55 ans, qui après 10 mois de pôle emploi ai dû accepter un job en 4/5ème au smic.
    J ai un parcours professionnel complet et je ne pense pas être un cadre cher.
    Mais après 50 ans le marché de l emploi se referme implacablement pour nous, qui sommes plein d expérience de hauteur de vue et d analyse.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires